Covid-19 : cet avion peut transporter les vaccins comme un "congélateur volant"
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Covid-19 : cet avion peut transporter les vaccins comme un “congélateur volant”
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  22/01/2021 16:00
Covid-19 : cet avion peut transporter les vaccins comme un "congélateur volant"

Tecnam a transformé un appareil court-courrier en véritable "congélateur volant", à même de maintenir pendant les trajets les doses de vaccin à une température de -86 °C.

Depuis le début de la course aux vaccins, on savait que l’un des problèmes majeurs, au-delà de la vitesse de production des laboratoires alors en lice, concernerait les conditions de conservation des doses. Qui a oublié les premiers articles, il y a quelques semaines, mentionnant un stockage idéal du vaccin Pfizer à une impensable température oscillant entre -60 et -80°C (alors qu’un congélateur traditionnel descend à -24 °C) ? Si les autres versions développées ne sont pas aussi gourmandes en froid, une fois “décongelées”, les doses de vaccin ne peuvent être conservées que cinq jours au réfrigérateur entre 2 et 8 °C. Il fallait donc innover d’urgence pour ne pas casser la chaîne du froid.

Entre alors en jeu le constructeur aéronautique italien Tecnam : ses équipes d’ingénieurs et de chercheurs se sont associées à Desmon, fabricant (lui aussi transalpin) de groupes froids. Le Tecnam P2012, un appareil compact à onze sièges habituellement réservé au transport de passagers pour des courts-courriers, a donc reçu dans sa carlingue un système réfrigérant nommé “ultra-freezer”, conçu pour transporter plus de 100 000 doses de vaccins par voyage ! Cette version cargo porte désormais le nom plutôt stylé de “P2012 TravelCare”.

indéfiniindéfiniindéfiniPas besoin de tarmac nickel pour sauver mamie. Les caractéristiques techniques de ce “congélateur volant” sont impressionnantes : -86 °C assurés pendant le transport (sauf dans le cockpit), -65 °C maintenus pendant une demi-journée après l’arrêt du système en cas de panne d’électricité, un coût de 0,005 dollar par dose de vaccin (et par heure de vol)… L’avantage d’un avion de ce calibre est aussi que la taille des pistes d’aérodromes nécessaires à des atterrissages en sécurité peut être relativement modeste, et dans des états variables. Des conditions délicates interdites aux gros porteurs. Pas besoin de tarmac flambant neuf pour aller sauver mamie en vitesse.

À souligner que, spécialisée dans les appareils légers, l’entreprise Tecnam était déjà reconnue en Italie et dans le monde pour des activités annexes au transport de passagers : évacuation sanitaire et surveillance aérienne faisaient (entre autres) partie de leurs compétences. Le transport de matériel médical n’est donc qu’une nouvelle corde à leur arc.

Avion covid-19 Italie vaccin

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !