Couvre-feu : que risque-t-on si l'on est encore au volant après 18 heures ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Couvre-feu : que risque-t-on si l’on est encore au volant après 18 heures ?
Robin Ecoeur |  10/02/2021 09:40
Couvre-feu : que risque-t-on si l'on est encore au volant après 18 heures ?

Pour ceux qui travaillent ou qui ont un motif impérieux, les attestations de l’employeur et celle à remplir sur le site du Ministère permettent de circuler après 18 heures. Pour les autres, par exemple ceux qui partent en vacances ou en week-end, il n’y a pas de tolérance.

Anticiper, anticiper, et anticiper. C’est le mot qui revient le plus souvent quand on aborde les questions liées au couvre-feu. Il faut anticiper avant de sortir et remplir une attestation, anticiper son départ, anticiper l’itinéraire, anticiper les éventuels bouchons sur la route, les éventuels contrôles. Mais concrètement, que risque-t-on si l’on est encore au volant après 18 heures ? Tout dépend de la raison de votre présence sur la route. Si vous vous déplacez dans le cadre de votre travail (retour à la maison, missions diverses, etc.) et que vous êtes muni d’une attestation de votre employeur ainsi que celle à remplir via le site du Ministère (ou via l’application TousAntiCovid), alors vous ne risquez, a priori, rien.

Idem pour ceux qui vont chercher leurs enfants à la garderie ou à la crèche ou qui ont un motif impérieux comme un rendez-vous médical, une mission d’intérêt général, ou encore ceux qui aident des personnes « vulnérables » ou « précaires ». Il est aussi toléré d’être sur la route après 18 heures en raison d’un examen ou d’un concours ou encore d’une convocation judiciaire ou administrative. Toutes ces exceptions sont d’ailleurs écrites sur l’attestation du Ministère, et sont aussi consultables ici. Par contre, si vous n’avez pas de bonnes raisons d’être dehors à ce moment-là de la journée, alors c’est une autre histoire.

L’excuse des bouchons ne marche pas. Avec les vacances d’hiver qui ont débuté, la question des conséquences du non-respect du couvre-feu à cause des bouchons s’est posée. La réponse a été apportée le 7 février par Camille Chaize, porte-parole du ministère de l’Intérieur, au micro d’Europe 1 : « tout le monde connaît bien maintenant les dispositifs. L’important, c’est d’arriver à 18 heures, avant d’ajouter : il faut effectivement regarder la route avant de commencer son trajet pour arriver à 18 heures sur place. » Que vous partiez en vacances ou en week-end, ou que vous alliez rendre visite à un ami, la règle est donc la même pour tout le monde. Cela veut dire que, non, être coincé dans les bouchons n’est pas une excuse valable pour éviter la prune.

Renforcement des contrôles. D’ailleurs, lors d’une opération pour renforcer les contrôles en Île-de-France menée le 5 février, le commissaire Vallot a expliqué au Figaro« On est là pour s’assurer que la loi est la même pour tous et apporter notre contribution à la mobilisation collective. Si les gens n’ont pas d’attestation avec un motif valable, ils sont verbalisables ». Si on vous contrôle sans attestation, vous risquez une amende de 135 euros, avec un montant plus élevé en cas de récidive.

Pour freiner la circulation du virus, le télétravail doit être « la règle » dès que possible. Et pour éviter les congestions sur la route, « le nouveau protocole de travail prévoit la nécessité de mettre en place des horaires décalés au sein des entreprises », peut-on lire sur le site du gouvernement. Bref, pour résumer, évitez d’être dehors après 18 heures, à part si vous avez vraiment une bonne raison de l’être.

Plus d’informations sur vos droits durant la Covid-19 ici.

Couvre-feu déplacement voiture

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !