Ce couple brésilien a planté 2 millions d’arbres en 20 ans
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ce couple brésilien a planté 2 millions d’arbres en 20 ans
Hilaire Picault |  26.06.2019
Ce couple brésilien a planté 2 millions d’arbres en 20 ans

Le comparatif avant/après est saisissant : insectes, oiseaux et même rivières sont réapparus dans cette région du Brésil.

Le choc des photos. Le photojournaliste brésilien Sebastião Ribeiro Salgado aura passé sa carrière à militer pour la paix et la justice sociale – il a d’ailleurs reçu le prix de la Paix 2018 des libraires allemands – et tenté de sensibiliser ses pairs à la nécessité de protéger la nature. Sa vie va d’ailleurs basculer au croisement de ces deux combats, au mitan des années 1990.

Résultat de recherche d'images pour "Sebastião Lélia Salgado trees"

À l’époque, Salgado revient d’un reportage sur le génocide au Rwanda et, écœuré, décide de se replier au Brésil sur les terres familiales. Par malheur, la déforestation a anéanti le domaine de Minas Gerais, jadis fertile. Sans canopée pour les filtrer, les pluies avaient labouré la terre et bouché les rivières. Abattu, lui aussi, Sebastião peut tout de même compter sur sa femme Lélia qui suggère l’impossible : replanter la forêt eux-mêmes.

« La terre était aussi malade que je l’étais », confiait le photographe à The Guardian. Sa femme va les sauver tous les deux.

Auprès de mon arbre, je vivais heureux. Les cartes et photographies d’époque montrent que moins d’1% de la forêt tropicale s’élevait encore sur les 710 hectares du domaine. Sans ombre, ni fraîcheur ni humidité, la faune avait donc déserté et les sources d’eau s’étaient taries. Remontant leurs manches, les deux Brésiliens ont entamé le colossal travail de plantage de 2 millions d’arbres.

Profitant de sa notoriété, il monte l’Instituto Terra en 1998 afin d’unir les forces et récupère les millions de dollars nécessaires à son action. Ce fonds sert depuis à protéger la vallée du Rio Doce.

02SC SC PP20190412Insti (

Relancer l’écosystème. Dès 2006, les effets sont flagrants. Combinant près de 300 essences d’arbres, les parcelles autrefois arides deviennent verdoyantes. Avec le temps, l’écosystème se reboote et l’on voit revenir des oiseaux par centaines, des mammifères et différents reptiles et amphibiens. La température s’abaisse dans cette région et les sources d’eau retrouvent leurs cours. Une leçon que l’Instituto Terra aimerait voir profiter d’autres région du pays (dont l’Amazonie menacée par l’actuel président) et du globe.

Chaque année, on estime la portée de la déforestation à 13 millions d’hectares de forêts arrachés. C’est un quart de la France qui disparaît, comme un poumon vert étouffé. Le Brésil en est la première victime avec plus de 5800 km² défrichés par an, selon le WWF. Là où les gouvernements traînent parfois les pieds, il aura suffit de la détermination de deux humains pour renverser la balance.

Brésil Deforestation Reforestation

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire