Il coupe sa voiture en deux et... ouvre une friterie
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Il coupe sa voiture en deux et… ouvre une friterie
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  22.05.2019
Il coupe sa voiture en deux et... ouvre une friterie

Le designer lyonnais Benedetto Bufalino a décidé de donner un sérieux coup de folie à l’un des piliers du Nord : la baraque à frites.

Frénésie créative. Après avoir transformé un break familial en four à pizza et une citadine en table de ping-pong, Benedetto continue de s’amuser avec les voitures en leur donnant une nouvelle utilisation. Bien décidé à jouer avec notre perception de la réalité avec les objets du quotidien, il s’associe avec la fabrique culturelle roubaisienne La Condition Publique  pour donner une seconde vie gourmande à un coupé rouge italien. 

Transformers. Afin d’arriver à ses fins, le créateur a découpé la carrosserie à l’horizontale (comme un burger) pour installer le nécessaire à friture. Plus de siège, plus de volant, une longue plaque parcourt l’intérieur. Dessus, tout est disposé pour les cuisiniers ; d’un côté on peut laver et couper les pommes de terre et de l’autre les plonger dans des bains d’huile pour les couvrir de sauce Dallas. 

Des frites pour tous. L’installation n’est pas qu’une œuvre d’art, elle est interactive, l’artiste met un point d’honneur à distribuer le fruit de sa production aux passants sur la chaussée. D’ailleurs, si vous avez une petite faim, vous pourrez retrouver le coupé à frites à Lens dans le cadre du festival Odyssée  les 22, 23, 29 et 30 juin, et il sera de retour à Roubaix les 5, 6 et 7 juillet 2019. On espère juste que l’huile de la friteuse n’a pas été confondue avec celle de la vidange.

Frites performance Roubaix

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire