Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Coucou les gilets jaunes : en Espagne les autoroutes deviennent gratuites

    Une minorité seulement du réseau autoroutier espagnol est payant et ce chiffre va encore baisser d’ici 2021. Plus besoin d’arracher les barrières.

    Adieu les péages. La décision a été prise par le nouveau chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez : certains tronçons d’autoroute vont devenir gratuits, nous rapporte Le Parisien. Les contrats de concessions, accordés à des sociétés de gestion autoroutières, ne seront pas renouvelés. Conséquence de quoi, les péages disparaîtront progressivement, au fur et à mesure que les concessions arriveront à échéance, comme ce fut le cas dès la fin 2018 sur l’axe Burgos-Armiñon qui relie Burgos à la frontière française en passant par le Pays basque. Merci qui ?

    Résultat de recherche d'images pour "primeiro ministro espanhol sanchez"

    La route des vacances. En 2019, ça sera au tour de l’AP-4 entre Séville et Cadix d’enlever les péages et enfin l’AP-7, l’une des routes les plus prisées qui longe sur 700 km la côte méditerranéenne de la frontière française à Alicante, en passant par Barcelone et Valence. En d’autres termes, trois axes majeurs deviennent complètement gratuits et font de l’Espagne l’un des pays en Europe où conduire sur l’autoroute pèse le moins lourd dans le porte-monnaie.

    La seule concession, ce sont les Espagnols qui devront la faire : selon le quotidien Cinco Díasle pays n’a pas les ressources pour financer à lui seul l’entretien des routes et ce serait donc les habitants qui la paieront avec une éventuelle augmentation des taxes ou des impôts. Une taxe qui devrait faire lever l’oreille de nos gilets jaunes.

    Seuls 18% des autoroutes espagnoles sont payantes ; en France, les concessions représentent 77% du réseau autoroutier.

    23% des autoroutes françaises gratuites. Est-ce que l’Espagne se dirige vers un système d’autoroutes gratuites comme au Pays-Bas, en Belgique ou encore en Suède ? Il reste encore plusieurs tronçons payants, notamment aux alentours de Madrid. Pour comparer, en France, les concessions couvrent environ 8770 kilomètres, soit 77% du réseau autoroutier. Et elles continueront pour majorité jusqu’en 2032 au moins. Point positif, elles sont considérées comme les plus sûres du continent.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.