Coronavirus et mobilité, quels sont les dangers ? Un médecin nous répond
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Coronavirus et mobilité, quels sont les dangers ? Un médecin nous répond
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  18/03/2020 10:40
Coronavirus et mobilité, quels sont les dangers ? Un médecin nous répond

C’est acté, nous sommes tous confinés dans nos foyers. Pourtant, si par raison impérieuse, vous devez vous déplacer, suivez les conseils de Guy-André Pelouze, chirurgien à Perpignan. La transmission, ça le connaît.

Pour se confiner de façon confortable, de nombreux Français ont choisi de prendre l’avion pour rejoindre leur lieu de résidence. Voyager en avion est-il raisonnable ? 

Tout d’abord, il faut faire un petit retour en arrière. Ce virus est extrêmement contagieux et beaucoup plus mortel que celui de la grippe car il y a une synergie dans le COVID-19 entre la contagion et la mortalité. Chaque déplacement dans ce contexte de pandémie a un rapport bénéfice-risque. Si vous décidez de vous déplacer, il faut savoir que vous prenez le risque soit de transmettre le virus, soit d’être contaminé. C’est à double-sens. 

“L’avion est le meilleur moyen de transport actuellement.”

Si vous devez vous déplacer, c’est à vous d’évaluer ce bénéfice-risque. Si pour toute raison vous ne pouvez pas vous rendre à votre destination en voiture, l’avion est le meilleur moyen de transport actuellement. Durant le trajet, qui est beaucoup plus court qu’un trajet en train, un système de filtration de haute pureté type HEPA filtre l’air de la cabine au-delà de 100 microns. Le virus, mesurant plus de 100 microns, ne passe pas le filtre. Donc, il n’y a pas de risque d’être contaminé depuis l’air de la climatisation ce qui n’est pas le cas des bus, des trains et des voitures. Il ne reste plus qu’un cas à régler, c’est que votre voisin ne soit pas contaminé. Si vous voulez encore minimiser les risques, mettez un masque. 

Si nous devons faire des trajets plus courts, pouvons-nous prendre le métro ? 

Afin d’éviter la transmission, le métro n’est absolument pas la bonne solution pour respecter l’éloignement inter-personnel. Il est très difficile même pour un individu sportif de faire tout un trajet sans se tenir à une barre. Nous sommes actuellement au mois de mars et l’hiver est très doux, nous pouvons prendre le vélo. Des élèves finlandais se rendent par -20°C à l’école. Prenons exemple sur eux, il n’y a aucune raison d’utiliser le métro. Le meilleur moyen de se déplacer c’est le vélo et, après, la crise nous devrions garder cela en tête. 

Dans les agglomérations, il existe un grand nombre de moyens de transport partagés comme les trottinettes ou les vélos. Reste-t-il des traces du coronavirus sur les véhicules ? 

Ces moyens de locomotion sont moins des nids à microbes que le métro car il n’y a pas d’individus. Le virus ne se balade pas tout seul, son vecteur est une machine chauffée à 37 degrés : un humain. S’il n’y a pas d’humain, il ne peut y avoir que des restes d’un humain. Pour être plus sûr, mettez alors des gants légers à jeter. Il n’y a que les poignées qui risquent de vous contaminer. En aucun cas la selle ne peut vous contaminer car vous n’êtes pas nu dessus. 

La marche à pied, elle, présente-t-elle des risques ? 

Non, la marche à pied est le deuxième, voire le premier, meilleur moyen de locomotion. C’est un excellent moyen de se déplacer. Il n’y a aucun danger lors de la marche à pied car vous maitrisez vos distances. Si vous voyez devant vous qu’il y a une agglutination de personnes au passage piéton. Arrêtez-vous avant à deux mètres, c’est la meilleure distance de sécurité.

Qu’en est-il de la voiture ? 

La voiture est un excellent moyen de déplacement. Il suffit que cela soit la vôtre et que lorsque vous prenez des gens avec vous ils soient connus et que cela soit toujours les mêmes. Si vous avez décidé de vivre dans votre foyer avec votre enfant et votre épouse, alors il n’y a aucune raison pour laquelle vous ne les prendriez pas dans votre voiture. On partage un espace de confinement, il faut seulement rappeler à tous les occupants de bien laver leurs mains à chaque sortie. 

confinement coronavirus medecine

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !