Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    La Corée du sud invente la ville écologique où tout peut se faire à pied

    Imaginée il y a près de 15 ans, la ville de Songdo fait aujourd’hui office de référence planétaire : intelligente et écologique, elle a été pensée pour que chacun puisse mener sa vie sans empreinte carbone.

    2001, l’odyssée d’un autre espace. Des gratte-ciels à n’en plus finir, des parcs par ci par là, des centres commerciaux… A première vue, Songdo, situé sur les bords de la mer Jaune, à 65 km de Séoul, ressemble à n’importe quelle autre ville moderne. Mais cette ville imaginée dès 2001 par les autorités sud-coréennes est unique en son genre : mobilité, architecture, urbanisme… tout est pensé pour réduire limiter le CO2 et vivre au plus proche de la nature.

    De n’importe quel endroit de la ville, on peut rejoindre en moins de 10 minutes à pieds le réseaux de transports publics électrique

    Les rues sont séparées en espaces piétons, vélos et autos. Mais ce n’est pas tout. A chaque déplacement, les plaques d’immatriculation des véhicules sont systématiquement scannées afin de réguler le trafic. 145 km de pistes cyclables desservent l’ensemble de la ville.

    Plus de verdure que Central Park. A Songdo, on aime aussi la végétation. Sur une superficie totale de 600 hectares, 40% de celle-ci est réservée à de grands espaces verts, soit le double qu’à New York. Sur chaque immeuble, des panneaux végétaux et solaires ont été installés. Ils permettent de réguler les températures à l’intérieur des bâtiments tout au long de l’année et l’été, les panneaux solaires fournissent l’électricité nécessaire aux 100 000 habitants de la ville.

    L’hiver, les habitants se chauffent à l’aide de déchets recyclés. En effet, la smart city est reconnue pour son système souterrain de recyclage, qui recycle, brûle ou enterre les déchets de manière intelligente, selon leurs types. Autre élément essentiel : au sein des logements, les habitants peuvent connaitre en temps réel leur consommation d’énergie et d’eau, grâce à un moniteur connecté. Un outil qui permet de réguler intelligemment sa consommation en direct.

    30% d’émissions de CO2 en moins. Construits en acier et en verre, les immeubles sont composés aux trois quarts de matériaux recyclés. L’eau de mer alimente les canaux de la ville et l’eau de pluie est filtrée pour irriguer l’ensemble des parcs. Grâce à sa conception unique, ayant nécessité près de 30 milliards d’euros d’investissements, réalisés par les autorités sud-coréennes et la multinationale immobilière Gale, Songdo émet jusqu’à 30% en moins de gaz à effet de serre, comparé à n’importe quelle autre ville de son envergure.

    Abritant le siège du Green Climate Fund de l’ONU, Songdo apparaît aujourd’hui comme une ville exemplaire à travers la planète. La société Gale, à l’origine du projet, espère développer son concept de ville intelligente 100% écolo dans le reste de l’Asie, notamment en Inde, en Chine et au Vietnam d’ici 2018.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.