En Corée, les passages piétons envoient des textos aux accros du smartphone
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En Corée, les passages piétons envoient des textos aux accros du smartphone
Hilaire Picault |  28.03.2019
En Corée, les passages piétons envoient des textos aux accros du smartphone

Les lumières ne suffisaient pas à leur faire relever le nez, alors la mise en garde apparaît directement sur leur écran.

En Corée du Sud, 94% des habitants possèdent au moins un smartphone. Avec une conséquence dramatique pour les piétons qui sont trop souvent distraits par leur écran. À 30 km au nord de Séoul, dans la ville d’Ilsan, 1600 d’entre eux ont ainsi succombé en 2017 à un accident mortel.

La municipalité a d’abord installé des voyants lumineux et clignotants sur la chaussée pour attirer leur regard (comme cela se fait aussi en France). Une dispositif qui a l’avantage de faire aussi réagir les conducteurs. Mais ça n’a pas suffit.

Alors les ingénieurs du KICT, un institut de génie civil, ont ajouté des lasers qui projettent un signe sur le sol lorsqu’un piéton approche des capteurs installés sur les poteaux. Toujours pas assez ? À ce niveau-là, il fallait soit demander un show laser à Jean-Michel Jarre, soit aller combattre le mal là où il est : dans le portable lui-même.

Ilsan a ajouté à l’ensemble un système qui envoie un message en plein écran sur le smartphone du piéton qui approche le croisement. L’avertissement annonce que l’on s’apprête à traverser et encourage à lever les yeux plutôt que de fermer cette notification. La limite ? Pour fonctionner, le zombie-piéton doit installer une application pour sa sécurité. Espérons qu’il ne le fasse pas en traversant un carrefour.

Corée Passage piéton smartphone

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire