Contre toute attente, 2 Français sur 3 valident le reconfinement
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Contre toute attente, 2 Français sur 3 valident le reconfinement
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  22/03/2021 09:43
Contre toute attente, 2 Français sur 3 valident le reconfinement

Avec une approbation de 66% à l’échelle nationale et 56% dans les zones concernées, les Gaulois ne sont pas unanimes mais, surprise, ils sont loin d’être réfractaires au reconfinement.

« Connard de virus ». Depuis le samedi 20 mars, nous sommes 21 millions de Français re-confinés, dont 12 pour la seule région d’Île-de-France. Tandis que le moral n’a jamais été aussi bas depuis le début de la crise – avec une note de 5,7/10 selon une enquête BVA/Orange/RTL – il est intéressant de sonder leur opinion vis à vis des décisions gouvernementales.

Gaulois pas réfractaires. Il y a un mois de cela, fin février, un sondage Ifop-Fiducial réalisé pour CNEWS et Sud Radio révélait que près de huit Français sur dix étaient en faveur de reconfinements locaux pour freiner la propagation du virus. À l’époque, la mesure ne concernait que le littoral des Alpes-Maritimes et l’agglomération de Dunkerque. Mais maintenant que près d’un tiers de la population est touchée par la décision, étonnement, les Français se montrent bien moins unanimes.

D’après un sondage dévoilé ce samedi 20 mars, une nouvelle fois réalisé par Ifop-Fiducial pour CNEWS et Sud Radio, ils n’étaient plus que 66 % de Français à approuver le choix d’un confinement total dans les 16 départements les plus touchés par la pandémie. Pire, lorsque l’on ne sonde que les zones concernées, le chiffre tombe même à 56% d’opinions favorables à ces nouvelles mesures (selon un sondage Odoxa Backbone Consulting pour Franceinfo et le Figaro). Presque la moitié de la population reconfinée y est donc, sans surprise, opposée.

Jamais mieux que chez soi. On ne sera pas surpris non plus d’apprendre – selon la même étude – que les Français (78 %) et les habitants concernés (75 %) considèrent que ces mesures « auraient dû être décidées plus tôt » et que près d’un sur deux (47%) déclare avoir l’intention de transgresser ces nouvelles règles instaurées. Des transgressions qui se porteront cette fois-ci moins sur les déplacements inter-régionaux, les nouveaux confinés se montrant davantage favorables à l’interdiction (62% d’approbation).

Une tendance confirmée vendredi 19, au lendemain des annonces de Jean Castex, puisque l’exode redouté n’a pas vraiment eu lieu. Seulement « 20% de trafic supplémentaires sur les routes et 20% de sur-réservations à la SNCF », a indiqué le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari sur BFMTV soulignant également que « c’est beaucoup moins fort que ce qu’on avait vécu le week-end avant le deuxième confinement ». L’écart entre la relative désapprobation d’un reconfinement par les habitants des zones concernées et le peu de départs s’explique, sans doute, par le fait que ce confinement est moins contraignant que les précédents – zone de 10 kilomètres, sorties sans limitation de durée, plus de commerces considérés comme essentiels etc. Reste à savoir si ces quatre semaines ne seront qu’un premier pas vers un reconfinement plus long et dur. Auquel cas le moral et l’approbation des Français devraient décliner de concert.

confinement

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !