Sa boutique en ligne lutte contre l'obsolescence programmée
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Sa boutique en ligne lutte contre l’obsolescence programmée
Redac Détours |  12.08.2016
Sa boutique en ligne lutte contre l'obsolescence programmée

Une Londonienne de 33 ans se bat contre l'obsolescence programmée et les produits avec dates de péremption. Alors elle a lancé BuyMeOnce.com, un e-shop avec des produits qui pourront durer toute une vie !

Tout est parti d’une banale vaisselle. Tara Button, une Londonienne de 33 ans, était en train de nettoyer sa cocotte Le Creuset, un modèle réputé pour sa durée de vie à rallonge, quand l’idée lui est venue. “Cela m’a interpellée, raconte t-elle au Daily Mail. Si on avait plus d’objets comme ça, on économiserait tous de l’argent et le temps qu’on passe à remplacer ces choses.” Et si tous nos objets du quotidien était garantis à vie, comme la cocotte de Tara ?

Cette publicitaire n’a pas attendu qu’on lui propose une telle offre. Elle a fondé elle-même BuyMeOnce.com en 2015, un site qui recense un tas d’objets afin de lutter contre l’obsolescence programmée. Des dizaines de marques partenaires sont référencées. “Le site permet aux gens de trouver plus facilement des produits incroyables qui peuvent durer toute une vie”, explique la jeune femme.

“Garantie 25 ans”

Pour s’assurer de la qualité des produits qu’elle conseille, elle n’hésite pas à tester ses nouveaux partenaires. “On met aux défis les vendeurs de faire toujours mieux sur la longévité. Notre but est d’économiser l’argent des clients et de sauver l’environnement en même temps”. Tous les objets sont garantis 25 ans. Et l’on trouve de tout : chaussures, vêtements, outils, jouets et bien sûr quelques ustensiles de cuisine comme la cocotte de Tara.

Évidemment, avec ces produits que l’on risque de garder des années (pas comme d’autres, bonjour la marque à la pomme), le prix est plus élevé. Pour la cocotte Le Creuset, il faut compter entre 130 et 180 euros. Pour un parapluie, il faudra dépenser 120 euros. Pas de quoi désarmer Tara Button qui reste convaincue du gain à long terme : “On a besoin de se débarrasser de notre culture du gaspillage”.

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire