" layout="nodisplay"> Contre l'inflation, l'Espagne rend certains trains gratuits dès la rentrée
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Transports en commun / Contre l’inflation, l’Espagne rend certains trains gratuits dès la rentrée
Contre l’inflation, l’Espagne rend certains trains gratuits dès la rentrée
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  22/08/2022 11:51
Contre l'inflation, l'Espagne rend certains trains gratuits dès la rentrée

La société nationale des chemins de fer espagnols, Renfe, met en place cette gratuité sur les trajets courte distance pour permettre aux automobilistes de limiter le recours au pétrole en période de crise.

Gratuit, gracias. L’annonce est on ne peut plus officielle puisqu’elle émane du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez qui a fait savoir début août que les transports de courte distance par voie ferrée seraient gratuits au 1er septembre. Attention, il ne s’agit pas de partir en vacances à l’œil, mais bien d’aider les travailleurs en faisant barrage à l’inflation qui a atteint 10 % chez notre voisin pyrénéen.

Crise énergétique. Évoquant un contexte extraordinaire d’augmentation « constante des prix de l’énergie et des carburants », le communiqué, repris par CNN, précise que cette réduction vise uniquement les services équivalents à nos trains de banlieue (Transilien et RER) et quelques express régionaux (TER). Seuls les billets comptant plus de 10 voyages seront concernés ; les allers simples restant payants, de même que tous les trajets longue distance.

L’Europe fait front. Cette opération, rendue possible parce que la Renfe – équivalent locale de la SNCF – est un service public, durera jusqu’au 31 décembre. D’autres politiques européennes visent déjà à faire préférer le train pour limiter les importations de pétrole : l’Autriche comme l’Allemagne ont déjà mis en place des réductions incitatives sur le train. Avec pour conséquence une explosion de la fréquentation.

La France n’a pas de projet dans ce domaine, si l’on en croit le ministre des Transports, Clément Beaune qui se donne plutôt pour priorité de travailler sur la tarification « des jeunes et des plus modestes » et prépare une nouvelle remise à la pompe pour la rentrée.

Crédit photo de une: (c) Wikimedia / Anden de Cercanias

Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !