Les abribus distribuent du gel hydroalcoolique
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Contre le COVID-19, les abribus deviennent des distributeurs de gel hydroalcoolique
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  18/05/2020 11:50
Contre le COVID-19, les abribus deviennent des distributeurs de gel hydroalcoolique

Une solution pragmatique pour renforcer la sécurité des passagers des transports en commun, déjà mise en place à Paris et Lyon.

« Paris est une ville ultra dense, la problématique de la distanciation sociale est cruciale et le mobilier urbain doit pouvoir apporter de nombreux services », décrivait le designer Patrick Jouin, créateur de ces distributeurs pour la marque JCDecaux qui les implante à Paris. Deux risques cumulés pour les usagers des transports en commun, ce qui a amené la mairie de Paris à envisager de renforcer le geste barrière le plus efficace : le lavage des mains. Voilà comment il fut décidé d’installer près de 2000 distributeurs de solution hydroalcoolique sur le mobilier urbain.

C’est donc JCDecaux qui a fabriqué en urgence (et en France) les distributeurs. D’une capacité de 5 litres, ils délivrent la bonne dose sanitaire d’une simple poussée (du coude, SVP). Ainsi chacune de ces bornes peut espérer servir 3300 voyageurs qui attendent ou descendent du bus. De quoi rassurer les usagers et leur éviter de préférer la voiture.

3 abribus sur 4. Commandés le mois dernier par la maire de Paris, ces distributeurs de gel sanitaire ont d’abord été posés dans les abribus du boulevard de Sébastopol, avenue Victoria, et dans le quartier de Châtelet. Leur déploiement s’étend dans tout Paris et sera fini avant l’été. Au total, les trois quarts des abribus en seront équipés (1500 en tout) mais également 435 toilettes publiques. Pour aller plus loin, Anne Hidalgo veut aussi se pencher sur les aires de jeu pour enfants, mais préférerait mettre en place des points d’eau et du savon pour éviter les risques d’irritation cutanée des plus jeunes.

Gaule, Go ! Ce qui est bon pour Paris est bon pour les autres métropoles et c’est Lyon qui ouvre ses robinets. De Villeurbanne à Bron et dans le centre de Lyon même, des bornes de distribution gratuites sont actuellement installées en pleine rue cette semaine. Une vingtaine d’implantations sont prévues avant d’envisager un déploiement plus large, comme l’explique le président de la métropole : « Nous évaluerons l’intérêt du dispositif sous 15 jours pour décider s’il faut l’étendre. » Car le plus grand obstacle à passer dans cette crise n’est ni la réactivité des municipalités ni l’inventivité des fabricants, mais les habitudes des Français.

(c) La Barrrière Automatique

Mobilité urbaine Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !