Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Construire une maison de Hobbit autonome et écolo pour 3500 €

    Si le Hobbit est jusqu’à preuve du contraire un être imaginaire, il en va autrement de son habitat naturel. Quelques individus inspirés construisent désormais des répliques de A à Z. C’est écolo, autosuffisant et ça devrait vous permettre de devenir le Seigneur du jardin.

    « J’irai au bout de mes rêves… » Pas sûr que Simon Dale, du fin fond de son Pays de Galles natal, connaisse notre Jean-Jacques Goldman national. En revanche, aucun doute : il est allé au bout du sien. Ce père de famille s’est ainsi construit une maison de Hobbit (oui, oui, comme dans les bouquins de Tolkien), en seulement quatre mois, avec seulement 3500 euros d’investissement en matériel (et deux ou trois coups de main des copains et de son beau-père).

    100% naturelle. L’initiative de Simon Dale fait d’autant plus rêver que sa maison est un petit bijou d’écologie. Si la demeure lui a peu coûté, c’est d’abord parce que les matériaux sont tous naturels (chaux, paille, bois, pierre…) Autosuffisante, sa tanière est équipée de toilettes sèches, d’un système de récupération des eaux, de panneaux photovoltaïques pour l’énergie. Grâce à la paille qui isole le sol, le toit et les murs, la température à l’intérieur demeure constante une grande partie de l’année. Et pour les mois les plus rudes, histoire de rester dans un esprit naturel, on s’y chauffe avec un poêle à bois. Et en parlant de bois, justement, l’ossature repose sur des chênes récupérés dans des forêts environnantes que Simon Dale a éclairci.

    Pas qu’un hobby. Et ne voyez pas en notre ami un total excentrique. À vrai dire, ils sont une poignée déjà à s’être lancés dans cette aventure architecturale osée. Si vous aussi vous avez envie de vous lancer dans cette entreprise de quelques mois, surtout, gardez bien en tête une chose : une fois votre trou réalisé, l’étanchéité est la base d’une maison de Hobbit réussie ! Il va falloir que votre bois soit traité pour ne pas pourrir et que les fondations soient parfaitement imperméables. Car même si, tel un Hobbit en herbe, vous vous gargarisez d’avoir des pieds velus qui vous tiennent chauds, une étanchéité réussie en va d’une longue durée de vie de votre nouvel habitat naturel ! Pour le reste, c’est parti, il n’y a plus qu’à investir dans une bonne pelle !

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.