Connaissez-vous Annie Londonderry, la première femme à avoir fait le tour du monde à vélo ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Mobilité douce / Connaissez-vous Annie Londonderry, la première femme à avoir fait le tour du monde à vélo ?
Connaissez-vous Annie Londonderry, la première femme à avoir fait le tour du monde à vélo ?
Vincent Pons |  12/05/2022 18:53
Connaissez-vous Annie Londonderry, la première femme à avoir fait le tour du monde à vélo ?

À la fin du 19e siècle, cette Américaine a laissé son mari et ses trois enfants dans sa ville de Boston pour partir sur les routes du globe. Voici l'histoire d'une « housewife » qui avait décidé de ne pas finir « desperate ».

Sur la route. À 23 ans, Annie Cohen Kopchovsky, de son vrai nom, n’a pas hésité à abandonner sa famille pour un voyage autour du monde à bicyclette. Un périple qu’elle aurait entrepris pour régler un pari entre goujats, et qui la révoltait. Des hommes d’affaires de Boston se demandaient alors si les femmes étaient capables des mêmes exploits physiques que les hommes. À la clef de leur interrogation : 10 000 dollars si une femme réussissait en moins de 15 mois ledit tour du monde. Un défi qu’Annie a décidé de relever en s’élançant sur les routes en juin 1894.

L’aventure, c’est l’aventure. Passé New York, Annie accepte de changer de nom pour une question de budget. Contre 100 dollars, elle change son identité et devient Annie Londonderry pour être la « femme sandwich » de la marque de boisson Londonderry Lithia water. En septembre, elle arrive à Chicago, mais se rend compte que son vélo de femme est bien lourd. Elle l’échange alors contre un modèle masculin plus léger et rebrousse chemin pour rentrer vers Big Apple. Arrivée près de la statue de la liberté, elle embarque pour la France et pédale jusqu’à Marseille. 

Après quelques jours à quai, elle prend le bateau pour l’Asie du Sud-Est en passant par l’Égypte, le Sri Lanka et Singapour. Elle pédale ensuite en Chine, puis au Japon et débarque à San Francisco le 23 mars 1895. Enfin, elle revient en septembre de cette même année à New York avec en prime un bras cassé. Notre aventurière roulera sur des centaines de kilomètres avec une blessure qui s’est aggravée. 

Suffragette sur roues. En accomplissant cette aventure en moins de 15 mois, Annie a réussi son pari et empoché la mise. Elle a financé son expédition en donnant des conférences lors de ses étapes et narré ses aventures contre de l’argent. On peut lui reprocher d’avoir pris le bateau à plusieurs reprises, mais on ne peut pas nier l’exploit physique, et surtout d’avoir montré au monde que les femmes savaient elles aussi pédaler. Pour ses contemporaines, le cycle représentait bien plus qu’un moyen de locomotion, car il offrait la liberté de porter un autre habit que le corset ou la jupe. Annie, première vélotafeuse de l’histoire ?

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !