Connaissez-vous le "skiplagging", l’astuce pour payer moins cher ses billets d'avion ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Connaissez-vous le “skiplagging”, l’astuce pour payer moins cher ses billets d’avion ?
Hilaire Picault |  06.03.2019
Connaissez-vous le "skiplagging", l’astuce pour payer moins cher ses billets d'avion ?

En exploitant une faille, un passager a réussi à économiser 2000 euros sur un billet multi-destination. De quoi fâcher les compagnies aériennes...

C’est du vol ? Réserver un vol, descendre à l’escale et ne pas remonter. Cela semble contre-intuitif, mais peut se révéler très rentable. Car les toujours obscures politiques tarifaires des grandes compagnies d’aviation rendent parfois moins chers des billets avec plusieurs escales que les vols directs. C’est ainsi qu’en 2016, un voyageur norvégien rusé aurait pris un vol d’Oslo à Seattle sur Lufthansa, en aller-retour. Sauf qu’il est descendu à Francfort et a repris un billet différent pour rejoindre Berlin.

Résultat de recherche d'images pour "lufthansa leaving airport"

L’intérêt ? Il saute aux yeux : il a payé 635 euros son billet multi-destinations, soit 2000 euros de moins que s’il avait acheté un billet direct Seattle-Berlin. Un prix qui s’explique par les différences de taxes des aéroports et le fait que la concurrence est parfois rude entre les compagnies sur une même ville. Mais aussi par volonté des avionneurs de se saler sur une clientèle aisée ou d’affaire.

Villes cachées. La technique est connue des grands voyageurs et porte le nom de skiplagging (« sauter l’escale »). En plein envol, elle a même donné naissance à des plateformes comme Skiplagged.com et Voyagespirates.fr. Ces comparateurs permettent de trouver des billets moins chers pour des villes « cachées » : on y fait escale mais on n’y descend pas. Seul inconvénient, il faut voyager léger, car tout bagage en soute sera acheminé à la destination finale. Tout est bon pour économiser sur son voyage. Enfin, c’est comme dans le célèbre sketch : « Y’en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes… »

Résultat de recherche d'images pour "lufthansa pilot"

Pirates de l’air. Car le skiplagging ne plaît guère aux compagnies. Lufthansa a poursuivi le Norvégien en justice, et United Airlines veut faire fermer Skiplagged.com. Une attitude revancharde face à des prix cryptiques, qui se justifie tout de même par le fait que la remise consentie sur les achats de billets multi-destinations se transforme pour l’avionneur en perte en voyageant avec un fauteuil vide. La planète ne vous dit pas merci non plus.

La résistance s’organise. Les compagnies françaises – dont Air France-KLM – ont des clauses de no show : si vous ne vous présentez pas au premier vol, votre réservation est annulée, et vous risquez des pénalités à ne pas prendre les vols suivants. De plus, la compagnie peut vous interdire de vol. Pourtant, en 2018, la justice espagnole a tranché en faveur d’un passager poursuivi par Iberia pour ne pas avoir fini son vol. Que les compagnies attachent leur ceinture, nous traversons actuellement une zone de turbulence.

Résultat de recherche d'images pour "passenger running on plane track"

Aviation billet comparateur prix

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire