Comment se faire rembourser son forfait transport quand on est en télétravail ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Comment se faire rembourser son forfait transport quand on est en télétravail ?
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  02.06.2020
Comment se faire rembourser son forfait transport quand on est en télétravail ?

Cela paraît idiot puisque vous n’avez pas bougé. Mais certains abonnements peuvent être partiellement remboursés par votre employeur. On s’est dit que ça vous intéresserait...

Abonnement payé, moitié remboursé. Métro, bus, train et certaines flottes de vélos… La loi prévoit que les salariés du privé puissent demander une indemnisation à leur employeur de 50% des frais de transports engagés pour se rendre au travail.

Seuls les transports en commun sont visés, les véhicules individuels dépendent eux d’une convention collective ou contractuelle. Seules exigences, le coût doit être lié à un abonnement (pas de ticket à l’unité) et prouvé par un justificatif. Enfermé par l’État ou forcé à travailler de chez vous par votre hiérarchie, vous n’avez pas pu voyager et pourtant vous avez payé ? Deux situations sont alors possibles pour récupérer votre argent.

1. L’indemnisation. Dans le cas où vous n’avez pu vous rendre à votre travail, comme pendant le confinement, la régie des transports locaux va s’organiser pour dédommager les usagers n’ayant pu profiter de leur abonnement. C’est ce qui s’est passé durant les grèves de septembre et décembre 2019. À Paris, par exemple, Île-de-France Mobilités avait ouvert un site spécifique pour faire sa réclamation de remboursement de Navigo et rebelote durant le confinement, ce qui a permis de récupérer 100 euros pour les abonnés. Pas besoin d’exercer votre droit pour les 50% puisque vous n’avez in fine rien payé.

2. Remboursement de frais. Si votre abonnement couvre l’année, il est par contre plus compliqué de faire stopper temporairement son prélèvement automatique. Ces engagements annuels étant souvent assortis d’une remise intéressante, il est tentant d’y céder pour ne plus s’en inquiéter chaque mois ; sauf qu’il est compliqué de créditer un ou deux mois qui n’ont pas été consommés. Et c’est là que se trouve l’aubaine : si vous avez engagé des frais, et que ceux-ci sont liés à votre mobilité professionnelle, alors automatiquement vous pouvez prétendre au remboursement partiel auprès de votre entreprise.

Pour autant que vous puissiez justifier des frais pour un titre de transport, on doit vous les rembourser si vous n’avez pas pu l’utiliser contre votre gré.

En allant par là (façon de parler puisque techniquement, vous n’allez nulle part), vous ouvrez la porte à bien d’autres remboursements dont le coût de votre abonnement internet voire votre forfait mobile, sauf qu’il vous faudra prouver quelle part de l’usage est d’ordre professionnel. Par contre, vous encourez clairement de vous fâcher avec votre employeur. C’était déjà le cas ? Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire.

https://fifty-wp.s3.amazonaws.com/detours/uploads/2019/09/internet-dans-le-metro.png

Abonnement Transport en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !