Comment optimiser la batterie de sa voiture électrique ? On a demandé à un spécialiste
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Comment optimiser la batterie de sa voiture électrique ? On a demandé à un spécialiste
Vincent Pons |  20/10/2021 09:46
Comment optimiser la batterie de sa voiture électrique ? On a demandé à un spécialiste

Si vos batteries perdent leur autonomie avec le temps, il est peut-être temps de s’interroger sur votre utilisation car elle est peut-être la cause du problème. Pour connaître les erreurs à éviter, nous avons posé toutes nos questions à Arnaud Delaille, co-fondateur de Power Up, startup qui examine au quotidien l’état de santé réel des batteries Li-ion. Et vous allez voir, certains petits gestes apportent de grands résultats.

Bonjour Arnaud, pour commencer voici une question que tout le monde se pose : vider complètement sa batterie après l’achat est-il nécessaire ?

Voici un conseil qui perdure, mais sachez qu’il n’est pas nécessaire de vider sa batterie lors de la première utilisation. Aujourd’hui, nous utilisons des batteries lithium-ion qui n’ont pas besoin de cycle de rodage, leur capacité est optimale dès le départ. Cette habitude était nécessaire auparavant quand nous utilisions des batteries Nickel Cadmium en particulier. Ces dernières présentent un effet mémoire et elles ont besoin d’un cycle d’entraînement pour offrir une pleine capacité.

“La charge à froid et la charge rapide sont usants pour la batterie, il faut donc les éviter le plus possible”.

Est-il recommandé de recharger une batterie lorsqu’elle est à 30 % ?

Tout à fait, il n’y a aucun problème à procéder à la charge lorsque votre batterie est entre 0 et 80 %. Sur les 20 derniers pour cent en revanche, il faut éviter les charges rapides, en lien avec ce que l’on nomme parfois les « superchargeurs », et quand la température est froide.  

Au cours de la vie d’une batterie, que doit-on éviter absolument ?

Comme lors des derniers 20 %, la charge à froid et la charge rapide sont usants pour la batterie, il faut donc les éviter le plus possible. Ce que l’on appelle froid pour une batterie lithium-ion commence à partir de 10 à 5 degrés. Idéalement, il faudrait ainsi une pré-chauffe si la batterie est en dessous de ces températures.

Recharger son véhicule dans son garage n’est donc pas une bonne idée ?

Dans son garage, ce n’est pas une bonne chose. Avec une température basse, on détériore les capacités des cellules. Il vaut mieux donc recharger sa trottinette ou son vélo chez soi si la température l’oblige. Concernant les voitures, elles ont une fonctionnalité qui s’occupe de la gestion thermique des batteries. Qui plus est, la conception des packs de batteries fait que leur température tombe rarement au-dessous de 0 degré ; elles peuvent donc être rechargées à l’extérieur sans problème particulier. Cette fonctionnalité n’est bien évidemment pas présente sur son vélo ou sa trottinette. 

Doit-on charger sur des prises particulières ?

Une trottinette, une batterie de vélo ou bien une gyroroue peut se recharger sur une prise classique 16 A. Une voiture nécessite un plus fort ampérage sinon la charge va s’effectuer sur plus d’une nuit. Néanmoins, la charge sur une prise classique n’implique aucun risque pour la batterie de la voiture, la durée de charge sera simplement d’autant plus longue que le courant de la prise est faible.

Comment optimiser la batterie de sa voiture électrique ? On a demandé à un spécialiste

Et à propos des super chargeurs plébiscités par les propriétaires de Tesla, sont-ils dangereux pour les batteries des véhicules ?

Une supercharge de 30 minutes entraîne l’un des mécanismes de vieillissement des batteries au lithium. Si les Tesla ne s’en sortent pas si mal, c’est du fait de disposer d’un pack de batteries de très grande capacité par rapport à l’usage quotidien, et donc davantage de marge que d’autres véhicules. Une petite citadine française est ainsi autorisée à seulement quelques charges rapides dans le mois pour ne pas devoir rogner sur la durée de vie de la batterie. Sur une batterie vieillie, c’est encore pire car cela peut conduire à des phénomènes de mort subite des batteries.

“Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il ne faut pas stocker son vélo pleinement chargé.”

Y a-t-il des consignes de sécurité à adopter lors des recharges ?

Le garage ne fournit pas une température optimale, mais il offre tout de même une certaine sécurité en cas de problème. Des défauts de carte électronique de matériels low cost peuvent conduire à des explosions de batteries lors d’une surcharge. Si on doute de la sécurité de son engin, recharger à la cave reste donc le plus prudent.

Enfin, si l’on stocke son vélo durant l’hiver, y a-t-il des astuces pour retrouver ses batteries comme neuves quand arrive l’été ?

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il ne faut pas stocker son véhicule pleinement chargé. Si on doit le laisser de côté sur une longue période et que l’on veut le retrouver dans le même état six mois après, il faut le stocker idéalement à froid et à 50 %. Si vous ne faites pas ça, il perdra de la capacité de manière irréversible.

Arnaud Delaille est co-fondateur de Powerup. Cette entreprise développe des solutions de supervision de batteries Li-ion, en assurant leur diagnostic d’état de santé en usage réel, leur pronostic de durée de vie restante, aidant ainsi les exploitants de parcs de batteries utilisées dans diverses applications à optimiser la durée de vie de leur parc et à fiabiliser leurs usages.

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !