Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Coca va remplacer ses bulles par le CO2 rejeté dans l’atmosphère

    On devrait donc bientôt participer à dépolluer la planète en sirotant son soda.

    Récupérer le gaz carbonique dans l’atmosphère est un plan parfait pour nettoyer l’air qu’on respire. Mais trouver quoi faire avec tout ce CO2 est un autre casse-tête… De nombreuses entreprises s’échinent sur le sujet, pour le recycler au choix en peinture ou en engrais.

    C’est aussi le cas de Climeworks, une startup suisse qui a développé une technologie permettant d’extraire le CO2 directement dans l’air et de le stocker. Sauf que ces Helvètes-là ont un nouveau client et pas des moindres : la Coca Cola Company.

    Résultat de recherche d'images pour "coke climeworks"

    Le géant américain vient d’annoncer avoir conclu un deal avec Climeworks. Pour le marché suisse, Coca leur rachètera du CO2 extrait grâce à leur méthode. Il servira de gaz carbonique pour les différents sodas de la marque. Un sacré boum qui va accélérer le volume d’air capté et donc nettoyé.

    Sachant que le coût de capture et de traitement d’une tonne de CO2 tourne autour de 600 dollars, cette alliance avec le géant Coca pourra sans doute permettre à Climeworks de développer son innovation et d’abaisser les coûts.

    Mais on ne va pas se raconter d’histoire sur ce coup-là, ça ne règle pas le problème de fond : le CO2 des bouteilles de soda repart dans l’atmosphère dès qu’on ouvre la bouteille. Quant au reste, le gaz absorbé en le buvant est aussi une histoire de gros tuyau, mais on préfère ne pas vous faire de dessin.

    Image associée

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.