Pour éviter les bouchons, ce Chinois part au boulot en paddle
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Pour éviter les bouchons, ce Chinois part au boulot en paddle
Robin Ecoeur |  04.03.2019
Pour éviter les bouchons, ce Chinois part au boulot en paddle

En traversant la rivière en paddle, cet assureur chinois de 29 ans gagne une heure sur son temps de trajet tous les matins.

6 minutes au lieu d’une heure. Le calcul se fait rapidement. En prenant sa voiture, Liu Fucao met environ une heure pour arriver au bureau. Avec sa planche et à la force de ses bras, la traversée du fleuve Yangzi Jiang ne dure que six petites minutes. En plus de pouvoir repousser son réveil, cet assureur attaque le sport dès le matin et évite les embouteillages. Ça veut aussi dire que Liu arrive au boulot moins stressé et frais comme un gardon.

Du pain sur la planche. Une fois arrivé de l’autre côté de la rive, Liu, équipé d’un sac waterproof, sort sa veste de costume, ses chaussures et enfile ses habits de travail. Il marche ensuite avec sa planche sous le bras jusqu’à son bureau. Bref, ça lui change la vie. Au point de désormais participer à des compétitions de paddle (il est apparemment arrivé 2e lors d’un concours national). Par contre, si ça vous tente de faire ça sur la Seine ou la Garonne, Liu prévient qu’il faut tout de même avoir un bon petit niveau pour ne pas arriver trempé au boulot.

Bouchons Chine Paddle Rivière

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire