En Chine, une ville construit un métro-panda aérien
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En Chine, une ville construit un métro-panda aérien
Henri Presson |  14.08.2018
En Chine, une ville construit un métro-panda aérien

Plutôt que de céder à la monotonie, la ville de Chengdu a donné à son nouveau métro aérien un air de gros ursidé noir et blanc. Comment dire non aux transports en commun après ça ?

Caméléon. Avez-vous remarqué que, de Bordeaux à Orléans, mais aussi de Madrid à Rotterdam, tous les tramways se ressemblent ? Tout simplement parce que c’est le même constructeur d’une ville à l’autre. Dommage, car un moyen de transport public un peu original participe à l’identité d’une ville (voyez les trams jaunes de Lisbonne ou le métro suspendu de Wuppertal). Chengdu l’a bien compris.

Panda Express. Chengdu est en effet en train de finir un nouveau métro suspendu, électrique et automatique, long de 11,3 km et spécialement conçu à l’usage des touristes. Si des tests ont déjà eu lieu, la mise en service est prévue dans seize mois. Mais ce Sky train fait déjà parler de lui, car la ville a eu la riche idée de le relooker en panda.

 

Vitres et parois arborent les couleurs et formes de l’adorable animal. Même les roues sont utilisées pour symboliser les pattes. Si c’est pas le top du mignon, ça ?

Peu de chances que vous connaissiez Chengdu, pourtant c’est dans sa région, le Sichuan, que vivent 80% des 1600 pandas encore en liberté en Chine. Pas étonnant, donc, que l’animal soit l’emblème de la ville.

Chine métro

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire