La Chine inaugure la voie piétonne pour les smartphones
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
La Chine inaugure la voie piétonne pour les smartphones
Hilaire Picault |  12.06.2018
La Chine inaugure la voie piétonne pour les smartphones

Un centre commercial voulant limiter les accidents impliquant des piétons le nez dans leur smartphone vient de peindre une voie spéciale où marcher sans relever le nez.

Une route pour sauver 70 000 vies. Les Anglais les appellent des « phubbers », ces gens trop occupés sur leur téléphone pour daigner regarder le monde qui les entoure. Ça agace un peu, d’accord. Mais quand vous arrivez droit dessus en vélo ou que vous voyez l’un d’eux traverser la route où vous conduisez, ça a une tout autre conséquence.

En Chine, ce sont 68 000 piétons qui meurent chaque année ainsi, soit un quart des accidents de la route, et à en croire l’OMS, le mobile a de plus en plus souvent sa part de responsabilité. Alors le mall de Bairui Plaza, dans la ville de Xi’an, a décidé de prendre ses responsabilités. Enfin, le strict minimum : les responsables du centre commercial ont peint une voie spéciale phubbers.

Contactée par le New York Times, la direction s’est justifiée : « Nous n’incitons pas les piétons à regarder leurs mobiles. Mais nous ne pouvons pas contrôler ce que font les gens et leur dire : “Vous n’avez pas le droit de regarder votre mobile en marchant.” » Là, au moins, ils sont protégés des autres et ont à intervalles réguliers des messages incitant à la prudence et à lever les yeux pour leur propre sécurité.

Smart city / Stupid citizen. Certains s’énervent déjà de ce traitement de faveur là où il n’y a pas toujours de mesures d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite… Plus largement, la tendance n’est pas nouvelle : en 2014, la ville de Chongqing avait interdit l’usage du smartphone en marchant sur un côté de la route et l’autorisait sur le trottoir d’en face. Depuis les Pays-Bas ont expérimenté des feux piétons avec marquage au sol pour traverser en sécurité sans quitter son écran des yeux. Si l’on suivait l’exemple chinois, les piétons hypnotisés seraient enfin en sécurité.

Mais déjà un nouveau risque se profile à l’horizon : le choc frontal entre phubbers dans la file. Ah la la, quel dommage que ceux situés juste derrière ne verront probablement pas cette scène…

Chine Sécurité routière smartphone

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire