Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Des chercheurs ont fabriqué une batterie à base de… déjections de poissons

    Vous pensiez avoir tout vu ? C’est raté. Les chercheurs de la marine américaine affirment pouvoir recycler les impuretés de nos amis les poissons pour les transformer en pile à bactérie.

    La solution se cache partout. Afin d’alimenter nos batteries, tous les moyens sont bons pour trouver des solutions alternatives aux énergies fossiles,  qu’il s’agisse de recycler l’air pollué ou même notre transpiration. Dernière idée en date : l’extraction d’excréments de poissons et de matières organiques qui, selon la marine américaine, permettraient de produire une source illimitée d’énergie directe pour ses bâtiments en pleine mer. 

    Énergie trash. Une fois récupérée, la matière est transformée par une pile à bactérie qui fonctionne sur le même principe qu’une pile à combustible. Sauf qu’ici la transformation des déchets organiques en électricité se fait au moyen d’un catalyseur, et non avec de l’hydrogène. 

    Déjà à l’essai, les chercheurs auraient utilisé ces piles à bactérie pour alimenter les outils d’un micro sous-marin en immersion. Si la technologie s’avère concluante, des missions en profondeur pourraient être effectuées pendant 8 mois et cela pourrait permettre une plus ample exploration des territoires encore méconnus de l’être humain.

    Station sous-marine. Pour améliorer les capacités des batteries, les chercheurs sont en train de travailler sur des stations de recharge sous-marines posées sur le fond de l’eau. Ce qui tombe plutôt bien car la plupart des déjections des animaux se trouvent dans les couches qui forment le fond de la mer. On attend de voir le prix à la pompe pour faire le plein de notre sous-marin personnel. 

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.