Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Des chercheurs anglais auraient résolu le problème des migraines

    Les céphalées concernent plus d’une personne sur dix. Et pourtant, les traitements sont encore loin d’être efficaces. Une molécule testée récemment pourrait bien éclaircir ce sombre horizon.

    Casse-tête. C’est un chiffre qui a de quoi filer mal à la tête. En France, entre 6 et 9 millions de personnes seraient sujettes à des épisodes de migraine, un fléau qui touche particulièrement les femmes. Comme si cela ne suffisait pas, chaque migraine est différente : maux de tête, nausées, hypersensibilité à la lumière, au son… Les déclinaisons de l’horreur semblent infinies.

    Hélas, la migraine n’est pas reconnue comme une vraie maladie au motif que deux symptômes identiques n’ont pas forcément la même cause, et vice versa. Résultat, l’efficacité des traitements est loin d’être à la hauteur de la proportion de gens touchés.

    Toutefois, l’étau semble se dégager un peu, au regard d’une étude de chercheurs du King’s College de Londres. Les Anglais ont ainsi testé un nouveau médicament baptisé Erenumab développé par les laboratoires Amgen et Novartis dont les résultats impressionnent.

    Le nombre de jours de migraine a été divisé par deux sur la durée des tests pour la moitié des patients.

    Barrière mentale. Si on sait depuis une quinzaine d’années que la migraine est généralement liée à une défaillance de la CGRP, une petite protéine neuromédiateur de la douleur, la prise d’anti-inflammatoire ne la calme pas pour autant dans au moins 30% des cas. À base d’anticorps ciblant la CGRP, l’Erenumab est un traitement préventif continu et non un anti-douleur. En agissant sur le récepteur sur lequel doit se fixer la CGRP, l’Erenumab empêche l’arrivée de la migraine.

    Des millions de jours perdus. Testée sur 955 migraineux, l’étude a ainsi montré que l’Erenumab induisait en quelques mois une réduction de la durée des crises chez au moins 50% des patients.

    Et quand on sait qu’en France près de 20 millions de journées de travail sont perdues à cause de la migraine selon la Fédération Française de Neurologie (FFN), il y a de quoi se réjouir.

    En attendant la commercialisation de ce nouveau médicament dans les années à venir, vous pouvez dès aujourd’hui vous tourner vers les ressources de la Société Française d’Etudes des Migraines et Céphalées, ou bien vers l’ouvrage SOS Migraine – 100 solutions pour vaincre la migraine du docteur Marc Schwob, qui vous soulage parfois en moins d’une demi-heure.

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.