Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Marre de l’hôtel ? Voici Yescapa, le Airbnb du camping-car

    La plateforme collaborative Yescapa permet d’emprunter ces véhicules habitables à peu de frais que les routards adorent. Combo gagnant : une voiture et un hôtel en une seule réservation.

    Beau comme un camion. Une location à la montagne ou un hôtel à la mer, c’est rapidement un mois de salaire qui prend l’eau. Depuis quelques années, le marché du camping-car l’a bien compris et s’est envolé. En 2017, il s’en est vendu près de 15% de plus en Europe. Sauf que cela ne fait que reporter le problème, puisqu’à l’achat ces maisons de la route coûtent autour de 50 000 euros. Un investissement d’autant plus coûteux si on rapporte ce prix aux – seulement – deux mois d’utilisation en moyenne.

    À l’ère de l’autopartage et de l’économie collaborative, il était évident qu’on pouvait alléger les coûts d’entretien des propriétaires en faisant faire des économies aux emprunteurs. Des Bordelais l’ont fait, et cela s’appelle Yescapa.

    Une publication partagée par Yescapa (@yescapa) le

    100 euros par jour, assurance incluse. Les camping-cars ne manquent pas. On en compte près de 480 000 immatriculés en France. Yescapa propose 5000 annonces. Vous trouverez donc facilement celui qui vous convient, qui accepte les animaux ou autorise que vous passiez la frontière pour se faire un week-end à Rome par exemple.

    Le tarif dépend du propriétaire mais la plateforme tend à uniformiser. Vous pouvez donc envisager un prix autour de 100 euros par jour, ce qui est en moyenne 60 euros de moins que chez un loueur professionnel. Bonus : la location est couverte puisque la MAIF est devenue le premier actionnaire de la startup bordelaise.

    Babylone by camping-car. Lancée en 2012 sous le nom Jelouemoncampingcar.com, la startup enregistrait moins d’une centaine de réservations auprès d’une communauté de passionnés. En 2017, Yescapa dépassait les 11 000 transactions et est aujourd’hui présente en Espagne, en Allemagne, au Royaume-Uni et s’installe cette année en Italie et au Portugal. Ce qui rend la découverte de l’Europe d’autant plus facile. Ne reste qu’à apprendre comment on dit « carburant » dans toutes ces langues.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.