Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Ce chargeur de voiture électrique vient pour vous recharger partout

    Des Italiens ont lancé un service de recharge à la demande pour votre voiture électrique qui couvrira Paris dès 2019.

    Dépendance. Comme les fumeurs flippent de se retrouver un dimanche matin avec un paquet moitié-plein pour tenir jusqu’à lundi, les automobilistes électriques ne craignant rien de plus que de tourner sans trouver de borne de recharge alors que la batterie va passer en veille. Seule différence, les seconds ne dégagent pas de fumée… Comble de l’angoisse, une fois arrivé à la station, généralement située à l’extérieur des grandes villes, il faudra encore attendre 30 minutes minimum avant de pouvoir repartir et rentrer chez soi. Comme il existe des stations services itinérantes, voici venir la recharge électrique à la demande.

    Rechargé à 80% en 30 min. Les Italiens de E-Gap ont l’intention de combler ce fossé avec des camions équipés de plusieurs batteries et divers systèmes de recharge (du 22kW AC au 50 kW DC), pour assurer une compatibilité avec une large gamme de voitures. Selon la startup, à défaut de faire le plein, le dépannage électrique permettra de remplir à 80% une majorité de voitures en une demi-heure. Dans un premier temps, le service fonctionnera sur appel, mais une appli pourrait bien suivre.

    Là où E-Gap surprend, c’est dans son ambition d’aller plus loin qu’être une extension de batterie. Son fondateur, Eugenio de Blasio, déclarait vouloir « offrir bien plus, en intégrant une gamme de prestations qui rendent service aux gens et leur facilitent la vie ». Premier exemple concret : pendant la recharge, la startup vous prêtera une trottinette. Cela ne vous emmènera pas au bout de votre trajet mais cela peut vous permettre d’aller faire une course ou déjeuner.

    Le lancement aura lieu en fin d’année avec le déploiement de dix camionnettes à Milan, avant de s’agrandir en débarquant dans neuf capitales européennes, dont Paris dès 2019. Rassurons notre maire à l’approche de la commercialisation de ces camions : ils sont évidemment eux-même électriques, donc ils ne rejetteront pas de particules.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.