Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Les champions du « Zéro déchet » sont aussi sur Instagram

    Rien ne se perd, tout se transforme. Certains ont fait de la récup’ et du mieux consommer un mode de vie et le partagent sur Instagram. En voilà 5 dont vous pouvez vous inspirer.

    @zerowastehome : Quand on cause Zero Déchet, difficile de ne pas commencer par Bea Johnson, clairement la papesse du mouvement. Son crédo est simple : réveiller les consciences, dire aux gens d’arrêter d’acheter des trucs plein de packaging. Elle fait la promo du vrac à fond, de l’agriculture raisonnée, elle dit qu’elle fait 40% d’économie depuis qu’elle s’y est mise, et que, surtout, elle se sent utile au monde. Bea a créé le site Zero Waste Home, écrit le livre du même nom traduit en 20 langues (dont le français). Sur Instagram, elle partage ses aventures autour du globe et l’application de son combat au quotidien.

    @intentionalism : Derrière ce compte à l’esthétique irréprochable (plus Instagram friendly tu meurs), il y a l’inspirante Heather White, pas seulement adepte du zéro déchet, mais par-dessus le marché spécialiste du DIY. En plus de faire pousser ses légumes et d’élaborer ses propres conserves, Heather partage régulièrement avec sa communauté des astuces pour fabriquer des bougies, des sirops aux fruits, des recettes… Un havre de bon(s) goût(s), en somme.

    @zerowastechef : Anne-Marie Bonneau vit en Californie. Dans sa cuisine, elle suit trois règles cardinales : pas de packaging, pas de produit transformé et rien ne part à la poubelle. Résultat, Anne-Marie n’a pas utilisé de plastique depuis 2011. Surtout, elle concocte des plats qui ont toujours l’air à tomber. Et visuellement, Zero Waste Chef est absolument délicieux aussi. Son site (en anglais) est par ailleurs une mine de recettes. Et comme les chiens ne font pas des chats, elle a refilé le virus à sa fille, Mary Kat, qui gère elle-même un autre site du même genre : The plastic-free chef (le chef sans plastique).

    @famillezerodechet : Si le zéro déchet – en tant que mouvement constitué – reste encore essentiellement confiné à la sphère anglo-saxonne, on commence à trouver quelques représentants chez nous. C’est par exemple le cas de la Famille Zéro Déchet, pseudo derrière lequel se cachent Bénédicte et Jérémie Pichon et leurs deux enfants. À travers leur compte Instagram, leur site, et même un super guide sorti en librairie, ils racontent leur combat au quotidien, avec beaucoup de bonne humeur, d’humour et d’amour.


    @Zerowasteguy : Dans cet univers résolument féminin, on a quand même trouvé au moins un mec qui fait un peu attention à la planète. Jonathan Levy vit à Los Angeles. Contrairement à la majorité des gens du mouvement, Jonathan porte son attention sur les résidus à proprement parler. Photos de poubelle et déchets – généralement classieuses cela dit – peuplent son fil. Surtout, en voilà un qui distribue les bons et mauvais points. Ainsi, il pointe autant les comportements remarquables observés au fil de ses pérégrinations qu’il joue les poils à gratter en mettant à l’affiche les mauvais élèves.

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.