Un championnat de voitures volantes pourrait voir le jour dès 2020
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Un championnat de voitures volantes pourrait voir le jour dès 2020
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  21.12.2017
Un championnat de voitures volantes pourrait voir le jour dès 2020

Un startupper australien veut créer la première compétition mondiale de voitures volantes d’ici 2020. Ouverte à tous les constructeurs, voilà une alternative sexy à la Formule 1 doublée d’une volonté de développer ces engins au plus vite.

Ça plane pour lui. Depuis le temps qu’on en parle, on va bien finir par les voir ces voitures volantes. Et vu la détermination dont fait preuve Matt Pearson, ça pourrait arriver plus vite que prévu. Ce fringant patron d’une startup nommée Alauda, après trois ans de travail sans relâche, vient de dévoiler son prototype baptisé Airspeeder Mark I.

Au début, Matt Pearson tentait, comme pas mal de monde, de construire une voiture reposant sur un système d’élévation magnétique. Mais le problème avec ce type d’engin, c’est qu’il faut aussi bâtir la route qui va avec. Pearson serait-il adepte des principes premiers ? En tout cas, il a suivi la même logique : reprendre le problème à la racine. De là est née une version à taille humaine d’un drone “quadcopter”, avec quatre hélices, un siège de pilote et un design rétro-futuriste à faire pleurer une DeLorean.

Habitacle en aluminium, moteurs électriques, capteurs pour éviter les collisions et possibilité de monter à plus de 200 km/h, le prototype a de la gueule. Mais Matt Pearson veut plus. Son plan : monter une compétition de voitures volantes et embarquer la Terre entière dans son aventure, aussi bien des makers fous que des constructeurs automobiles qui n’ont pas froid aux yeux…

Tour de qualification dès 2018. Pour aller au bout de ce délire — qui évoque l’épisode I de Star Wars et sa course de pods — l’Australien vient de lancer une campagne de financement participatif sur Kickstarter. Matt ambitionne à la fois de développer deux Alauda Airspeeder Mark I et surtout faire une publicité tapageuse pour son projet de course de voitures volantes dans le désert.

Pearson a même deux dates clés en tête. Un premier duel, dès 2018, entre ses deux Airspeeder, mais sans pilote, pour s’assurer que les systèmes de sécurité ne mettent personne en danger. Puis au cours du dernier trimestre 2020, le premier championnat du monde de voitures volantes au monde.

Comme il l’expliquait à Mashable, Pearson a déjà pensé à tout : « On veut créer des règles de course qui disent que le véhicule doit voler à une certaine hauteur […]. Il y aura aussi des arrêts aux stands. Il faudra poser le véhicule à terre et l’équipe devra retirer les batteries, en remettre des nouvelles. Ça va être hyper excitant à regarder. » C’est vrai qu’il faut bien lui concéder qu’on a hyper envie de voir cette Formule 1 nouvelle génération.

Vous pouvez encore soutenir le projet sur Kickstarter pour un jour, qui sait, pouvoir découvrir le prochain Anakin Skywalker…

Australie Course sport mécanique Voiture volante

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire