Cette voiture se transforme en avion en 3 minutes chrono
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Déjà demain / Cette voiture se transforme en avion en 3 minutes chrono
Cette voiture se transforme en avion en 3 minutes chrono
Robin Ecoeur |  13/12/2021 09:50
Cette voiture se transforme en avion en 3 minutes chrono

La startup slovaque AeroMobil continue de présenter son nouveau joujou : une voiture volante, aussi à l’aise sur routes que dans les airs, et qui sera prête à décoller en 2023.

C’est encore un peu tôt pour réellement cerner l’engouement autour des voitures volantes, tant leur déploiement paraît extrêmement compliqué (infrastructures, technologies, manque de régulation, prix élevé, etc.). Mais tout cela n’empêche pas plusieurs entreprises de prendre le virage de la mobilité aérienne à toute vitesse, et d’y foncer tête baissée, persuadées qu’elle sera une révolution dans les prochaines années. En Slovaquie, une startup y croit dur comme fer : AeroMobil.

La société, qui a récemment présenté la dernière version de sa voiture volante à Miami (la « AM4 »), compte débuter la commercialisation de son engin en 2023. Selon l’entreprise, le véhicule deux places à alimentation hybride passe de voiture à avion en l’espace de 3 minutes (et vice versa).

700 km en mode avion. On ne doute pas de la minutie avec laquelle AeroMobil a conçu ce véhicule. La startup n’hésite pas à afficher des chiffres pour rassurer les éventuels futurs acheteurs : 300 000 heures de développement, 10 000 heures de test (avec simulateur mais aussi en conditions réelles), 10 ans de conception, des ingénieurs qui ont travaillé pour les meilleures entreprises (Airbus, Aston Martin, Ferrari F-1, Rolls Royce, etc.) et une autonomie de 520 kilomètres en mode voiture, et entre 500 et 700 kilomètres en mode avion. D’après l’entreprise, la voiture peut atteindre 250 km/h en volant et 160 km/h sur terre. Autant dire que sur le papier, la « AM4 » a de quoi plaire. L’engin est aussi muni d’un parachute balistique (il s’ouvre plus vite que les parachutes classiques) et de deux ailes rétractables. Concernant son prix, il dépasserait le million de dollars. 

Horizon 2023. Pour AeroMobil, qui prévoit une commercialisation en 2023, les prochaines étapes sont d’obtenir toutes les certifications, en Europe et aux États-Unis, pour avoir l’autorisation de voler. L’avantage de cet engin est qu’il n’y a pas besoin de créer d’infrastructures spécifiques : une piste de décollage dans un petit aéroport ou un aérodrome fait l’affaire. Par contre, ne croyez pas qu’un simple permis B vous donnera le droit de monter à bord de cette voiture. Un brevet de pilote (afin de pouvoir vous insérer dans le trafic aérien et d’établir des communications radio) sera une condition sine qua non pour prendre le manche de ce véhicule.

Reste à savoir si une voiture comme celle-ci sera l’avion de demain. Mais pour répondre à cette question, il faudrait une machine à voyager dans le futur. Et (pour l’instant), ça n’existe pas. Enfin si, pour cet homme. Mais c’est une autre histoire. 

Plus d’infos par ici.

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !