Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Cette voiture électrique démarre avec un simple mot de passe

    Cela pourrait être la première voiture électrique 100% brésilienne. Citadine électrique, la Li est connectée au cloud pour simplifier votre vie avant même le premier coup de volant.

    Le nerf de la guerre. Une voiture deux places, longue de même pas 2,67 m pour se garer et circuler facilement, on commence à en avoir quelques-unes. Même si une startup brésilienne affirme que sa batterie lithium-ion tiendra dix ans là où la concurrence ne passe pas le cap des cinq ans, ça reste léger. Aucune vitesse maximum n’est communiquée mais sa consommation fait la fierté de Mobilis : selon Sputnik qui a pu discuter avec son directeur Erico Reis : « Ce véhicule fera économiser à ses propriétaires 12 à 15 000 réals [soit 3 465 euros, ndlr] par an par rapport aux voitures à moteur thermique. » Pas mal puisqu’elle sera vendue l’équivalent de 16 000 euros.

    Se rechargeant directement sur prise domestique, cette voiture est populaire et indépendante des infrastructures. Mais plus qu’un véhicule, Mobilis se voit comme un service global. C’est pourquoi la Li est entièrement connectée.

    Voiture en cloud. « Notre première voiture […] est conçue pour les aires urbaines, est 100% électrique et repose sur une plateforme de communication de big data, la communication inter-véhicule V2T et des intelligentes artificielles pour aider les villes à devenir intelligentes. » Ainsi, la voiture communique au jour le jour au constructeur diverses infos qui sont étudiées par la plateforme de communication : « Des data sur les besoins de l’utilisateur, comment ils conduisent et leurs habitudes. » Ce serait, selon son Reis, une façon d’« établir le meilleur moment pour les révisions » et anticiper les pannes qui créent leur lot d’accidents et journées ratées.

    Mastercard. Plus pratique encore, chaque véhicule est enregistrée avec son propriétaire. Pour démarrer, il suffira d’insérer une carte dans un système remplaçant la clé de contact qui vérifiera l’identité du conducteur avant de demander un mot de passe. Une carte bancaire ou un smartphone équipé de puce NFC pourrait à terme faire l’affaire.

    Si la startup n’a dévoilé son prototype que dans sa patrie d’origine, il y a encore un long chemin à parcourir avant sa commercialisation en 2020. Pourtant, il y a une vraie demande dans ce pays qui s’appauvrit et où un quart des véhicules produits sont voués à l’exportation, car trop chers pour les Brésiliens.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.