Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Cette voiture boule peut se garer vraiment partout

    Cette citadine électrique aux format riquiqui est conçue pour se faufiler n’importe où, et elle se recharge sur une prise classique.

    Ne faites plus jamais de créneau. Dur de la prendre au sérieux, cette deux-places de la startup suisse Micro-Mobility. Avec son gabarit de 2,40 m de long sur 1,50 de large, et cette ouverture digne d’un hublot, on croirait conduire une grosse machine à laver. Pourtant, la Microlino a été pensée pour venir se glisser entre ces voitures mal garées qui laissent systématiquement une demi-place. Elle s’y insère tout droit, en butée contre le trottoir, et en ouvrant la portière-façade on jaillit directement sur le trottoir, trottinette à la main. Malins, les Transalpins.

    Mini tire, mini prix, mais elle fait le maximum. Ses performances sont à la hauteur des besoins des villes d’aujourd’hui : elle grimpe à 50 km/h en 5 secondes, et vous ne la pousserez pas au de-là de 90 km/h. Mais c’est une chance puisque même sur nationale vos chances de PV sont minimes. Deux batteries sont proposées, l’une couvre 120 kilomètres et l’autre 215, et elle fait le plein en juste quatre heures sur une prise électrique domestique.

    Alors si son design vous rappelle plus la voiturette du Grand bleu qu’une voiture de clown, vous pouvez la réserver pour 12 000 euros, soit le prix d’une grosse moto. La Microlino vient d’obtenir son autorisation de circuler sur les routes européennes et la production est lancée. Livraison prévue en décembre, pré-commande sur leur site.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.