Cette sublime moto rétro est... un vélo électrique
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Cette sublime moto rétro est… un vélo électrique
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  13.03.2020
Cette sublime moto rétro est... un vélo électrique

Prêt à flamber sur les pistes cyclables ?

Racé, élégant et fabriqué à la main. Ces jours-ci, la M.A.D. Gallery de Genève, spécialisée dans les œuvres d’art mécaniques (essentiellement de l’horlogerie, nous sommes bien en Suisse) présente un bijou de la route : le vélo électrique artisanal Avionics VM. Conçue par le duo polonais Bartek & Jaromir, la bête n’a pas encore de prix communiqué mais on sait déjà que la production sera limitée à 52 unités. Une espèce rare.

Durabilité et noblesse. Derrière ce minimalisme très chic, l’engin a beaucoup à dire. Dans sa conception, l’Avionics VM cherche à associer durabilité et noblesse des matériaux. On y croise un cadre en chrome et molybdène (alliage anticorrosion), une selle en bois de Jatoba – aussi utilisé pour les poignées ou les phares – et des suspensions par ressort à lames. C’est un euphémisme de parler d’élégance et le tout est porté par un moteur électrique de 5000 watts déployant 125 Nm de couple. Voilà qui promet des accélérations dignes d’une moto (ou presque). Il est bon de noter que plusieurs modes sont aussi proposés permettant de brider la puissance à 750, 500 ou 250 watts pour en faire un vélo électrique réglementaire. Autrement, côté batterie, l’autonomie affichée est de 120 kilomètres (!) pour une recharge de trois heures. Notons aussi que les composants électriques sont habillés d’un coffret en bois et cuir aussi rétro que chic, un détail qui fait tout.

Les sept différences. Comme cet Avionics VM, de nombreux constructeurs donnent des aspects (et performances) de moto à leurs vélos électriques et la distinction entre les différentes catégories n’est pas toujours évidente. En résumé, c’est la puissance du moteur et la vitesse du véhicule qui le qualifient : si le deux-roues peut dépasser les 45 km/h, c’est une moto (il faut l’immatriculer). S’il dépasse les 25 km/h ou que la puissance de son moteur excède 250 Watts, c’est un cyclomoteur (il faut également l’immatriculer). En dessous de 25 km/h et/ou 250 Watts, l’engin est considéré comme un vélo électrique qu’il faudra lui aussi immatriculer à partir de cette année pour empêcher la revente de vélos volés.

Design Moto electrique VAE vélo électrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire