Cette plante métallique filtre autant d'air que 368 arbres
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Cette plante métallique filtre autant d’air que 368 arbres
Robin Ecoeur |  03.05.2019
Cette plante métallique filtre autant d'air que 368 arbres

Cette construction, qui renferme 100 litres d'algues, transforme les gaz et les particules polluantes comme le CO2 en oxygène.

368 en 1. Une société mexicaine veut dépolluer l’air. Pour y arriver, elle a mis au point le BioUrban 2.0, un arbre métallique qui absorbe l’air pollué pour le transformer en oxygène grâce au phénomène de photosynthèse. Les cinq cylindres de la structure renferment 100 litres d’algues qui permettent d’activer ce processus naturel. L’arbre fonctionne avec l’énergie solaire et peut donc être opérationnel 24h/24 et 7j/7. Selon la société, un BioUrban 2.0 fait le boulot, à lui seul, de 368 arbres (des eucalyptus). Comme 7 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution de l’air ambiant (selon l’OMS), cette innovation est plus que la bienvenue.

Endroits stratégiques. La société mexicaine BiomiTech ne compte pas pour autant remplacer nos forêts pour les transformer en champ d’oeuvres d’art métalliques. Elle veut les implanter aux « carrefours, dans les zones urbaines, au niveau des routes fréquentées et aux intersections où les bus et les voitures s’arrêtent, explique l’un des co-fondateur Jaime Ferrer au Mexico News Daily. Ce sont des endroits où nous ne pouvons pas planter 300 arbres, mais nous pouvons remplir la même fonction par un processus biologique naturel. »

Des arbres connectés. Les arbres 2.0 sont également équipés de capteurs de qualité de l’air et les performances sont surveillées via une plateforme Web. Les algues doivent être changées tous les 3 ou 4 mois mais elles ne seront pas jetées pour autant puisqu’elles peuvent servir d’engrais pour les terres agricoles.

La société a remporté le prix Latam Edge Awards en 2018, qui récompense les sociétés sud-américaines qui s’implantent au Royaume-Uni. BiomiTech veut d’ailleurs planter une forêt d’arbres BioUrban à Londres pour tester l’efficacité et l’impact que pourrait avoir son système dans une ville polluée comme la capitale anglaise. En fait, puisque 9 personnes sur 10 respirent un air pollué dans le monde, cet arbre à algues pourrait être utile partout sur Terre. 

Arbre CO2 Pollution de l'air

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire