Cette micro-voiture peut résister à tous les embouteillages
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Cette micro-voiture peut résister à tous les embouteillages
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  24/12/2020 16:43
Cette micro-voiture peut résister à tous les embouteillages

Est-ce un tricycle ? Une voiture ? Un vélo ? Peu importe, finalement. Ce qu'on sait, c'est que l'Exo One du designer Piotr Czyżewski permet d'entrevoir assez précisément à quoi ressembleront les autos de demain, dans les centres-villes saturés des grandes métropoles.

Compact is the new big. Ça pourrait être le slogan d’une future campagne publicitaire, mais c’est déjà une tendance. Exit les gros volumes difficiles à pratiquer dans les rues étroites, bye bye les voitures familiales à six places coincées dans les bouchons aux heures de pointe, le vendredi soir. La ville des années 2020, on l’a bien compris avec l’exemple de Paris, expulse peu à peu tous les gros volumes vers la périphérie, et bien courageux celles et ceux qui souhaiteront encore s’y aventurer à plusieurs sans faire un AVC. Le designer Piotr Czyżewski, lui, a déjà bien compris ce qui se trame dans l’évolution des désirs du consommateur : le besoin de confort dans un habitacle fermé (pas de pluie, pas de vent), l’envie de déplacement écologique (bonjour l’électrique) et le refus de faire du sur-place (les embouteillages). Le résultat de ce cocktail au shaker est l’Exo One, un modèle pas si futuriste que ça et qui pourrait bien débouler en ville d’ici 2025.

Si ce prototype a de quoi faire rêver, c’est d’abord pour son design “doudou” qui rappellerait presque l’iPhone et l’aspect métallique arrondi des smartphones. Au-delà de ça, la voiture possède un autre atout : sa taille, ridicule. À peine 2,50 m de long, pour 1,60 m de haut. Avec ces dimensions, n’espérez pas y entrer à plusieurs. Car la mini-voiture est unipersonnelle : on y entre (et on en sort) tout seul. C’est l’objet même de sa naissance : l’Exo One vise à simplifier tous les trajets du quotidien (courses, boulot) sans saturer l’atmosphère avec du CO2. Là encore, Piotr a eu une idée de génie : le moteur électrique est placé dans la roue arrière, permettant ainsi un gain de place pour les bagages à ranger, devant et derrière.

Rechargé à 100% en 8 heures, capable de rouler 130 km sans s’arrêter, ce bijou de technologie est également doté de panneaux solaires pour permettre une recharge à l’arrêt ou en mouvement, mais aussi d’une caméra enregistrant automatiquement tous vos trajets (on n’est jamais trop prudent). Last but not least, le bolide peut atteindre les 60 km/h en 3 secondes. C’est bien suffisant pour affronter les villes nouvelles, et rouler trois fois plus vite qu’avec une trottinette. Reste à savoir si le prix sera aussi mini. Réponse dans la ville de demain, où vous aurez définitivement toute votre place.
Toutes les informations sur le site de Piotr Czyżewski

Mobilité du futur

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !