Cette île flottante XXL veut "manger" tous les déchets des océans
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Cette île flottante XXL veut “manger” tous les déchets des océans
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  13/01/2021 09:42
Cette île flottante XXL veut "manger" tous les déchets des océans

Le projet s’appelle le « 8ème Continent » et vient de recevoir le Grand Prix d’un concours d'architecture proposant des solutions créatives aux défis environnementaux.

Six fois la France. Le « septième continent », vous le savez probablement, est cette « île » du Pacifique formée par 80 000 tonnes de plastique rejetées dans les océans d’une surface de 3,5 millions km² (soit six fois la France). Un désastre qui affecte plus de 250 espèces marines et qu’il devient chaque jour plus urgent de neutraliser. C’est la mission que s’est fixée le « 8ème continent », une île géante récupérant tous les déchets maritimes.

Île flottante. Ce concept dantesque, imaginé par Lenka Petráková, architecte slovaque, propose de collecter les débris plastiques à la surface de l’eau puis de les décomposer en matériaux recyclables. Divisée en cinq parties, cette station flottante est autosuffisante grâce à la bonne coopération de chacune d’entre elles. Le processus commence avec la « barrière », qui flotte à la surface de l’eau et déplace les déchets vers le collecteur qui les trie, traite, biodégrade et stocke.

Relié au collecteur, le centre de recherche et d’éducation est également connecté aux serres où il suit et étudie les différents stades de l’eau. Les serres, quant à elles, sont pensées pour optimiser la collecte d’eau condensée et alimenter une petite agriculture. Enfin, des quartiers d’habitation et des espaces publics, situés au centre du bâtiment, relient toutes les parties en s’adaptant géométriquement à la forme du navire.

Continenvore. Guidée par les forces naturelles qui la font dériver, la station flottante s’alimente également grâce à l’énergie marémotrice recueillie via sa barrière et peut compter sur des panneaux solaires recouvrant les serres pour procurer de l’électricité pour ses chauffages et réservoirs d’eau. Parfaitement ingénieux, le 8ème continent est bien parti pour manger le 7ème et c’est sans doute pourquoi il vient de recevoir le Grand Prix 2020 « Architecture et Innovation pour la Mer » décerné par la Fondation Jacques Rougerie.

déchets Ile flottante mobilité propre

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !