" layout="nodisplay"> Cette "Ferrari du désert" peut rouler presque n'importe où, à 300 km/h
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Insolite / Cette “Ferrari du désert” peut rouler presque n’importe où, à 300 km/h
Cette “Ferrari du désert” peut rouler presque n’importe où, à 300 km/h
Robin Ecoeur |  25/03/2022 10:42
Cette "Ferrari du désert" peut rouler presque n'importe où, à 300 km/h

Le Prodrive Hunter, le même modèle que celui de Sebastien Loeb pour le rallye du Dakar, est désormais disponible pour 1,5 million d’euros. A ce prix là, vous disposerez d’un hypercar tout-terrain de 600 chevaux. Et au cas où vous vous poseriez la question, ils cavalent

Avant de monter dans la DeLorean et de se rendre au 15 octobre 2015, le Dr Emmett Brown se tourne vers Marty McFly et lui dit : « La route ? Là où on va, on n’a pas besoin de route ». Cette phrase devenue culte issue du film Retour vers le Futur a été reprise dans la brochure d’un modèle XXL de chez Prodrive, le « Hunter ». La raison, c’est que cette voiture est certes un véhicule de luxe surpuissant, mais elle est surtout tout-terrain, capable de dévaler des pentes enneigées, de traverser des déserts et de gravir des montagnes. C’est d’ailleurs le même modèle, à quelques détails près, que conduit Sebastien Loeb sur les routes du Dakar.

Cette version homologuée pour la route est même plus rapide que celle du pilote français (200 chevaux de plus) mais surtout plus raffinée. L’intérieur a été confié à l’Écossais Ian Callum, connu pour avoir été responsable design chez Jaguar.

Avec ses pneus de 35 pouces, cette bête équipée d’un V6 biturbo 3.5 peut donc rouler n’importe où, dans n’importe quelle condition météorologique, et surtout taper une pointe à 300 km/h. Ce modèle de luxe sera construit dans les usines de l’entreprise à Banbury en Angleterre et le prix est estimé à 1,48 million d’euros. Prodrive compte fabriquer cette hypercar en (seulement) 25 exemplaires.

Le Prodrive Hunter de Sebastien Loeb maintenant homologué pour la route

D’après le site Motor1, le premier Ministre du Bahrein, Salman bin Hamad Al Khalifa, a été l’un des premiers à acheter la « Hunter ». Il sera peut-être l’un des premiers à se mettre au volant de cette « Ferrari du désert », le surnom donné à la voiture par le président de Prodrive David Richards. « Les personnes qui en veulent une ne sont pas des acheteurs de voitures ordinaires », a déclaré Richards, avant d’ajouter : « Ils sauront où nous trouver. »

On va les aider, c’est par ici.

insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !