" layout="nodisplay"> Cette entreprise française va former 1000 réfugiés ukrainiens au métier de chauffeur de bus
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Transports en commun / Cette entreprise française va former 1000 réfugiés ukrainiens au métier de chauffeur de bus
Cette entreprise française va former 1000 réfugiés ukrainiens au métier de chauffeur de bus
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  28/03/2022 11:40
Cette entreprise française va former 1000 réfugiés ukrainiens au métier de chauffeur de bus

Le soutien de Transdev pour ceux qui ont dû fuir leur pays pourrait se révéler une solution à la pénurie française de conducteurs de bus et de cars.

Solidaires. Trois millions de réfugiés ont déjà quitté l’Ukraine depuis son invasion. Si beaucoup s’arrêtent en Pologne ou en Hongrie, 26 000 d’entre eux ont choisi de rejoindre la France. Dès février, l’Office français de l’immigration (OFII) évoquait les contours d’un accueil de « longue durée » c’est à dire incluant de véritables logements. Pour aider ces réfugiés à s’intégrer et à pouvoir assumer leurs loyers, les entreprises s’impliquent. Parmi elles, Transdev a fait savoir qu’elle formerait et embaucherait 1000 Ukrainiens aux métiers de mécanicien et de conducteur de bus et d’autocars.

Des femmes au volant. Acheminés gratuitement par les trains dont dispose le groupe de transport Transdev (notamment en Allemagne), les Ukrainiens pourront bénéficier d’un programme de formation déjà en place depuis 2 ans, comprenant l’alphabétisation (l’Ukrainien utilisant une variante de l’alphabet cyrillique), l’apprentissage de la langue française, la conduite de véhicules longs et la mécanique. Son PDG, Thierry Mallet, a déclaré avoir dédié un directeur des ressources humaines « à 100% sur ce projet ».

Il a par ailleurs constaté qu’une majorité de réfugiés étaient des femmes et des enfants, ajoutant que « les hommes sont restés en Ukraine pour combattre ». Le groupe s’évertuant à féminiser les transports, 30% des conducteurs formés au moins seront donc… des conductrices. Mais le genre importe peu ici, tant la profession souffre d’une pénurie.

Un poids-lourd des transports sans frontière. Moins connu du grand public que la RATP ou SNCF, Transdev est un expert mondial du transport de passagers qui assure les réseaux de bus de métropoles comme Nantes, Montpellier ou Rouen, gère les tramways de Lyon, Grenoble et Le Havre et de nombreux service de cars interurbains. Pourtant, le groupe fait face en ce moment à deux vives tensions : le coût de l’énergie qui ne cesse de flamber, et la pénurie de chauffeurs qui complique toute son activité. Former un millier de chauffeurs et mécaniciens pourrait sortir le secteur de l’ornière à faible coût.

A côté du groupe de transport français, d’autres entreprises de la grande distribution et de la propreté ont aussi dégainé des contrats, renvoyant la France au souvenir d’une période où l’immigration était utilisée pour combler la main d’œuvre. En 2019, le gouvernement a justement simplifié les démarches de recrutement d’étrangers sur des postes dits “en tension”. Étrange pied nez à une campagne électorale où les flux migratoires sont régulièrement désignés comme des problèmes, et non des solutions.

Crédit photo : Transdev

Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !