Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Cette asso remplace votre fioul par de l’huile de frites

    Se chauffer à l’huile recyclée, une idée XXL pour une facture moins salée.

    Emporté par le fioul. Le gouvernement veut se débarrasser du pétrole polluant ? Qu’il s’attaque au fioul domestique. Les ménages qui l’utilisent comme chauffage principal sont encore 12% en France, selon l’Insee. Or, non seulement ce dérivé de pétrole rejette des émissions de CO2 et des oxydes d’azote dans l’air et l’eau, mais en plus il est cher, indexé sur le prix du baril et doublement taxé (TICPE et TVA).

    En moyenne, les 4 millions de Français concernés en consomment 2000 litres, pour un budget annuel allant de 350 à 400 euros. L’an prochain, on attend une hausse de 10%. Il serait peut-être temps d’aller se faire frire ailleurs, non ?

    Près d’1 euro le litre et cela va monter… Se chauffer au fioul, c’est comme avoir une deuxième voiture.

    Mets de l’huile. Depuis le début de la décennie, l’association Roule ma frite (RMF) propose une autre idée : se chauffer avec un biocarburant à base d’huile alimentaire. De la Charente-Maritime aux Pyrénées Orientales, des membres de l’asso se déplacent pour collecter ce déchet liquide dans les entreprises et chez les particuliers. Une ressource bon marché, car RMF rend ici service aux restaurateurs : en France, il est interdit de rejeter des huiles dans les canalisations sous peine de les boucher et tuer les bactéries nettoyeuses des stations d’épuration.

    L’association filtre, recycle et convertit l’huile végétale pour offrir un carburant détaxé et insensible aux fluctuations du marché. « Nous envoyons pour le moment l’huile de palme dans le nord de l’Espagne, où est fabriqué du bio gazole« , explique à Info-éco Melvin Précigout, employé à RMF Charente. En Haute-Garonne les friteux vont plus loin et en font un substitut au fioul. À vous les hivers bouillants comme une soirée frite, sans l’odeur.

    Fioul my fire. Pour en profiter, il faudra (faire) modifier votre chaudière pour installer un brûleur multi-combustibles (tel le Chaufmafrite inventé par des Marseillais), aidé par les conseils de Roule Ma Frite. Attention, l’opération coûtera entre 2500 et 3000 euros, selon le site 18h39 ; elle sera donc plus intéressante pour les larges résidences ou familles nombreuses ayant une grosse consommation de fioul « à hauteur de 3 à 4000 litres par an », soit entre 1,5 et 2 fois celle d’un ménage français.

    Solidaire par conviction, l’association vise d’abord à aider les plus démunis. Mais on tient aussi ici une façon pour les collectivités de passer à un chauffage propre et décarboné.

    Résultat de recherche d'images pour "roule ma frite 64"

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.