Cet homme parcourt Hong Kong sur un vélo-piano construit à partir de déchets
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Mobilité douce / Cet homme parcourt Hong Kong sur un vélo-piano construit à partir de déchets
Cet homme parcourt Hong Kong sur un vélo-piano construit à partir de déchets
Vincent Pons |  10/03/2022 17:45
Cet homme parcourt Hong Kong sur un vélo-piano construit à partir de déchets

Cet engin à trois roues embarque deux musiciens pour des concerts endiablés sur la plus belle scène du monde : la rue.

L’homme poubelle. Comme toutes les grandes villes de cette planète, Hong-Kong est assaillie par l’un des plus grands fléaux de l’humanité : le déchet. En 2019, l’île aurait même atteint un point de non-retour en remplissant à ras bord ses décharges. Heureusement, le territoire regorge de talents comme Kevin Cheung, un ancien ingénieur dans la conception de batterie, qui a décidé de transformer ces rebuts en ressource. 

Celui que l’on surnomme le « rubbish guy », soit l’homme aux ordures, s’attèle depuis 2011 à utiliser les détritus comme une matière première afin de créer de nouveaux objets. Et l’année dernière, il a créé son chef d’oeuvre avec un piano vélo fabriqué à partir de pièces dont personne ne veut.

Maître d’oeuvre. Pour créer ce nouvel outil de performance urbaine mobile, Kevin a monté sur un vieux triporteur un piano de collection. Kevin a pu sauver de la poubelle un piano Morisson, fabriqué à Hong Kong dans les années 60, et pour le banc du pianiste, il a réhabilité un escalier en bois. Ainsi, la partition était écrite.

L’année dernière, le piano cycle a proposé de la musique live gratuite aux passants d’un célèbre parc de Hong-Kong tous les week-ends. La performance associait un pianiste à un chanteur ou à tout autre instrumentiste capable de sonner assez « jazzy ». À plusieurs endroits de la route, le duo s’arrêtait pour des concerts en plein air lorsque la météo le permettait. 

Pierre philosophale. À 34 ans, Kevin n’est pas prêt d’arrêter ses expériences de recyclage. Tous les Hongkongais qui le souhaitent, et qui en ont les moyens, peuvent venir le voir pour transformer leurs objets usagés en item durable. Ainsi, il a pu créer des avertisseurs de vélo à partir d’autocuiseurs ou un plafonnier à l’aide de jantes de vélos jetées. Mais son plus grand rêve reste que l’initiative se démocratise pour ce qui finit aujourd’hui dans les poubelles puisse atterrir sur les étagères des magasins.

Découvrez le reste de son travail sur le site de Kevin Cheung.

Crédits photos Kevin Cheung

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !