Cet hélicoptère électrique français veut devenir l'Uber du ciel
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Cet hélicoptère électrique français veut devenir l’Uber du ciel
Robin Ecoeur |  24.05.2019
Cet hélicoptère électrique français veut devenir l'Uber du ciel

La société Hover Taxi, basée dans le Var, a conçu un petit hélico deux places pour désengorger les centres urbains de manière durable. Décollage prévu pour 2022.

C’est à la fois l’hélicoptère et le taxi du futur. À en croire les fondateurs, d’ici 2022, les taxis volants comme celui d’Hover Taxi fendront les airs comme si de rien n’était. L’engin, présenté au salon Vivatech la semaine dernière, possède huit rotors, ne pollue pas et peut parcourir 25 kilomètres en 15 minutes.

La société française se voit déjà en Uber du taxi-drone avec une offre complète ; soit une flotte comprenant les pilotes, les stations, les taxis, la gestion du trafic aérien et l’application de réservation pour permettre à n’importe qui d’utiliser leurs véhicules pour se déplacer. Pour faire simple : on commande et on s’envole vers sa destination en évitant les bouchons.

Up in the air. Pour Charles Dalberto, directeur général de Hover Taxi, il peut y avoir quatre utilisations de son aéronef : des transferts pour des événements privés, des vols touristiques, des lignes opérationnelles toute l’année (comme le train) ou encore la création d’un réseau global en ville pour se rendre à des points stratégiques. Mais comme il faut des stations pour atterrir et décoller, l’utilisation d’un taxi-drone est forcément moins flexible qu’un taxi classique. 

Voler au-dessus du trafic. L’engin est actuellement en phase de test. Sa batterie possède une autonomie de 1h30, suffisant pour mettre en place des lignes gare-aéroport ou relier des villes séparées d’une trentaine de kilomètres, comme Nice-Cannes par exemple. Hover Taxi mise sur une commercialisation dès 2022, date à laquelle les couloirs aériens devraient être définis par l’Union européenne pour permettre à ces engins de voler. Charles Dalberto participe lui-même aux discussions qui ont lieu à l’Agence européenne de la sécurité aérienne. Et 2022, ce n’est que dans trois ans…

France HoverTaxi taxi volant

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire