Cet été, 1 Français sur 2 partira en vacances en voiture
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Cet été, 1 Français sur 2 partira en vacances en voiture
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  11/06/2021 17:48
Cet été, 1 Français sur 2 partira en vacances en voiture

C'est la conclusion d'une étude OpinionWay pour Nextbase, et c'est un coup dur pour ce fameux "monde d'après" qu'on imaginait en mobilité douce.

Vacances, j’oublie tout. La victime collatérale de la Covid-19, à n’en pas douter, c’est le transport. Le secteur aérien ? Un genou à terre, avec des milliards perdus en raison de l’immobilisation des avions. Le ferroviaire ? Un peu mieux, mais fragilisé par des mois de trains désertés en raison des confinements. De quoi expliquer le boom majeur du vélo, depuis plus d’un an, ainsi que des mobilités douces de proximité comme les trottinettes en libre service. Mais ces conclusions heureuses, qui viseraient à nous aider à repenser notre façon de bouger, en polluant moins, ne semblent pas s’appliquer à la période des vacances estivales.

53%. C’est le pourcentage de Français.e.s qui opteront cet été pour la voiture individuelle, pour des raisons qu’on peut comprendre. Dans 56% des cas, selon OpinionWay, c’est pour une raison pratique (arriver pile là où l’on voulait aller), et pour 26%, c’est tout simplement parce qu’ils ne savent pas encore s’ils partiront, et où. Et là encore, la Covid-19 est responsable du changement d’habitudes puisque des millions de Français peinent encore à croire à une véritable sortie de crise. En Belgique, c’est encore pire : ils sont 70% à préférer la voiture aux transports en commun pour s’évader.

Echaudés par de longs mois en yo-yo, les Français semblent donc plus miser sur la prudence que sur des vacances écologiques. Comment leur en vouloir ? 72% des sondés avouent que la pandémie a bouleversé leur conception des départs en vacances, et paradoxalement, ils seront donc majoritairement conservateurs en gardant la voiture comme moyen de déplacement principal.

Holidays Car Map - Free photo on Pixabay

Le french paradox, c’est aussi qu’ils sont 80% à estimer que, de facto, les embouteillages seront plus nombreux. Mais pour autant, cela ne les dissuade pas de considérer la voiture comme la solution la plus efficace pour éviter de croiser des gens (et le virus) sur le trajet…

Seule bonne nouvelle du sondage : 2/3 des personnes interrogées avouent être heureuses de pouvoir enfin reprendre un volant pour s’échapper du quotidien. Encore faudra-t-il, pour cela, réussir à louer une voiture cet été. D’autant plus qu’un autre sondage (Opinium Research pour TomTom) révèle que la France sera cette année la destination favorite des Européens. Autant dire que ça va se bousculer au portillon, et qu’il faudra, là encore, s’armer de patience.

départ en vacances voiture

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !