Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Cet enfant se déplace grâce à un exosquelette inspiré par Spiderman

    Aristou souffre d’une hyper-fragilité musculaire. Un millionnaire de 19 ans vient de lui offrir un exosquelette inspiré de Docteur Octopus, l’ennemi de Spiderman, avec quatre bras articulés.

    Du haut de ses 10 ans, Aristou avait fière allure au dernier Comic Con de Londres : en plus des vêtements élimés du super-vilain le plus connu de la série Spiderman, les bras tentaculaires s’agitaient dans son dos, télécommandés par l’enfant. À l’occasion, Aristou brandissait leurs pinces sous le nez de ceux qui doutaient qu’ils étaient bien fonctionnels.

    Animated GIF - Find & Share on GIPHY

    Il faut dire qu’en ayant eu recours à une imprimante 3D, des micro-contrôleurs Arduino et huit servo-moteurs, il s’agit à coup sûr du cosplay le plus cher du monde. Avec un avantage certain : une fois la foire des geeks terminée, il continue d’aider l’enfant au jour le jour. En effet, Aristou Meehand est atteint d’hypermobilité articulaire, une maladie rare qui se caractérise par une grande fragilité, de vives douleurs et une incapacité à mobiliser ses articulations, tendons et muscles. Il est incapable de tenir, porter ou déplacer les objets du quotidien sans souffrir atrocement. Fort heureusement pour lui, Erik Finman est un ami de ses parents. Et son nom nous dit quelque chose…

    Surpasser la douleur. Vous vous souvenez de cet adolescent devenu millionnaire en Bitcoin à 15 ans ? Passionné de robotique et de Marvel, il comprend vite le souhait du petit garçon et trouve les ingénieurs, spécialistes de l’impression 3D et roboticiens qui pourraient l’aider à créer un exosquelette sur-mesure dont le garçon a besoin. Désormais, le harnais enfilé, il suffit à Aristou de bouger ses doigts, ses poignets ou ses bras pour manipuler les membres articulés et leurs pinces.

    Résultat de recherche d'images pour "Erik Finman aristou"

    L’autonomie repose sur une batterie au Lithium 4 cellules et s’allume dans le dos, en contrôlant un écran LCD. L’ensemble ne pèse que 5,5 kg, facilement transportable au quotidien donc.

    Stark industries. Finman est fier de ce prototype et nombreuses sont les entreprises qui ont accepté de le reproduire et de le commercialiser s’il le souhaite. Ça pourrait bien arriver : le millionnaire de 19 ans précise qu’avec 20 000 dollars de plus on pourrait lui faire porter des choses vraiment lourdes comme une voiture… Et quitte à aller par là, Finman aimerait bien aussi fabriquer l’armure d’Iron Man en vrai. Musk n’a qu’à bien se tenir, la création d’une startup de véritables Avengers pourrait bien arriver…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.