Cet avion français pourrait consommer 25% de kérosène en moins
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Cet avion français pourrait consommer 25% de kérosène en moins
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  30.08.2019
Cet avion français pourrait consommer 25% de kérosène en moins

Dans la grande bataille que mène le transport aérien pour se sevrer des énergies fossiles, la France vient de marquer un point. Au salon du Bourget, l'Office National d'Études et de Recherches Aérospatiales a présenté un concept d'avion hybride qui pourrait réduire jusqu'à 25% la consommation de kérosène.

Au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace 2019, la Mecque de l’aviation, toute l’industrie était occupée à résoudre un unique problème. Comment concilier l’explosion du trafic aérien, qui devrait croître de plus de 40% d’ici 2040, et les objectifs écologiques prévus par l’Europe pour 2050 ? Tous les acteurs du secteur sont à pied d’œuvre pour trouver des alternatives au kérosène et réduire les émissions de CO2. Et c’est côté français qu’une bonne nouvelle vient de tomber. L’Office National d’Études et de Recherches Aérospatiales, l’ONERA, a présenté la maquette d’un avion expérimental qui pourrait représenter une étape décisive vers le zéro émission nette.

Astuce. Puisqu’il est actuellement technologiquement impossible de concevoir un avion de ligne 100% électrique, les ingénieurs français ont décidé de creuser une autre piste. Leur idée consiste à équiper les moteurs à kérosène de turbines produisant de l’électricité en parallèle. En d’autres termes, ils travaillent à un moteur hybride. Le nom de leur concept ? Le Dragon. Les performances attendues sont réjouissantes : elles permettraient de réduire de 25% la consommation de kérosène pour un vol de 11 400 kilomètres. Les bénéfices associés à la propulsion électrique seule se situent entre 5 et 10%. C’est donc là un très bon signal envoyé par l’industrie française.

Pour rappel, l’objectif de l’Hexagone est d’être le premier pays de l’Union européenne à atteindre la neutralité carbone en 2050. En espérant que d’ici là, les technologies 100% électriques et autres biocarburants seront au point dans le transport aérien.

Aviation Avion électrique Avion hybride kérosène Pollution aérienne

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire