Face à la montée des eaux, l'immeuble du futur sera aquatique
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Face à la montée des eaux, l’immeuble du futur sera aquatique
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  07.01.2018
Face à la montée des eaux, l'immeuble du futur sera aquatique

Construire sur la terre ferme ? Ça, c’était au XXe siècle. Luca Curci anticipe déjà les problématiques de la montée des eaux en imaginant des mini villes verticales flottantes. Prenez votre marinière, il est temps de prendre le large.

Haute de 750 mètres et capable d’accueillir 25 000 personnes, la Vertical City de Luca Curci aura tout d’une petite ville : villas, appartements, duplex, bureaux, magasins et tous les services nécessaires. L’architecte italien semble avoir butiné ses plans chez les abeilles puisque sa tour ressemble à une ruche archi futuriste. Toutefois, ces alvéoles ne sont pas qu’esthétiques. Elles doivent permettre une parfaite circulation de l’air et l’ensoleillement nécessaire pour les 200 000 mètres carrés de parcs et jardins.

WaterworldQue ceux qui ont le mal de mer se rassurent : la tour sera solidement fixée au sol marin et ne devrait pas tanguer d’un pouce. La partie immergée abritera la machinerie, des salles de gym, des spas, un hôtel de luxe pour observer les petits poissons à travers la vitre de sa chambre et… un parking. Car, oui, la tour sera accessible en voiture. Luca Curci a installé un héliport et des docks, mais il veut éviter que sa Vertical City soit isolée du continent en cas de coup de tabac. L’architecte a donc prévu des tunnels semi-immergés afin de regagner la terre en voiture, en transports en commun ou à pied.

Un tour de main. Cette ville horizontale a été pensée comme un LEGO géant. Il suffit simplement de construire des demi-alvéoles, puis de les assembler entre-elles. Chaque module est entièrement recouvert d’une membrane photovoltaïque afin d’assurer l’auto-suffisance énergétique du building. Luca Curci a imaginé cette tour en visionnaire mercenaire et sa construction n’est pas encore prévue. Si l’on veut éviter d’attendre la montée des océans prévue pour 2100, il va quand même falloir se magner.

Le site officiel de l’architecte : lucacurci.com

Architecture Immeuble Ocean

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire