" layout="nodisplay"> Cet Anglais va traverser l’Atlantique dans un bateau de la taille d'une poubelle
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Insolite / Cet Anglais va traverser l’Atlantique dans un bateau de la taille d’une poubelle
Cet Anglais va traverser l’Atlantique dans un bateau de la taille d’une poubelle
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  28/06/2022 16:07
Cet Anglais va traverser l’Atlantique dans un bateau de la taille d'une poubelle

Une traversée de 3500 kilomètres sans pouvoir se coucher ni se lever, voilà le défi qu’un Anglais veut remporter avant ses 50 ans. Pour cela, il a fait construire "The Big C", un minuscule voilier.

Non mais à l’eau. Le 1er avril 1968, un Américain nommé Hugo Vihlen embarquait du Maroc pour traverser l’océan Atlantique jusqu’en Floride sur l’April fool à bord d’un petit voilier de 5,11 pieds (1,80 m). Non content de son exploit, Vihlen récidiva en 1993, en partant de Terre-Neuve, au large du Canada pour rallier l’Angleterre sur un navire de 5 pieds (1,60 mètre). Cent-quinze jours plus tard, il remportait le record de la traversée de l’Atlantique sur le plus petit navire du monde. Mais ce titre pourra changer de main l’an prochain, ravi par un Britannique.

Au Nord-Ouest du Royaume-Uni, Andrew Bedwell vit avec femme et enfant. Ses passions ? Le kitesurf et la moto, mais professionnellement il est skipper pour convoyer des yacht d’un bout à l’autre de l’océan. A 48 ans, Andrew veut voler le record d’Hugo Vihlen et fait construire un mini-voilier en fibre de verre baptisé The Big C.

Une poubelle à la mer. Long d’à peine 1,40 mètre pour tout juste 600 kilos à vide, ce risible vaisseau va devoir parcourir les presque 3500 kilomètres entre l’île de Terre-Neuve et les Cornouailles. « C’est comme être coincé sur des montagnes russes dans une poubelle pendant 90 jours » décrit le skipper au Daily Mail. D’autant que ses mini-voiles ne lui permettent pas de dépasser les 5 km/h. Mais ce n’est pas le pire.

A l’intérieur, Andrew devra rester assis, sans pouvoir ni se lever ni se coucher. « Je crois qu’il y aurait plus d’espace dans une fusée » rajoute l’Anglais qui mesure 1,82 mètre. Le voyage se fera donc sans lit, ni douche, et ses repas se limiteront à des sachets de liquide sur-protéinés. La Big C contient quand même une radio très haute fréquence, un traceur, un transpondeur et des voiles de rechange pour assurer sa sécurité.

Man Vs Crabe. Désireux de « réaliser un authentique exploit avant 50 ans », Andrew Bedwell prendra la mer en mai prochain. La traversée océanique devrait lui prendre 2 mois et demi dans le meilleur des cas ; plus probablement 3. Red Bull, habituel partenaire de ce genre de folies, a refusé de le soutenir parce que “le projet serait trop fou”. Mais cela n’inquiète nullement Andy qui a lancé une campagne de financement. Il emportera à son bord les cendres d’un autre navigateur ayant traversé l’Atlantique avant d’être emporté par un cancer, Tom McNally. Ses cendres seront dispersées en mer et la collecte de fond sera reversée à la recherche contre cette maladie.

Crédit photos : Andrew Bedwell (c)

Andrew Bedwell (c)

insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !