Cet Américain a externalisé sa mémoire sur Internet
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Cet Américain a externalisé sa mémoire sur Internet
Redac Détours |  21.07.2016
Cet Américain a externalisé sa mémoire sur Internet

Amnésique, il stocke ses souvenirs sur le serveur

Ce trentenaire souffre d’une amnésie épisodique. Pour se souvenir de ce qu’il a fait la veille, il a créé Me.Mory, une appli pour stocker sa vie en ligne. Me.Mory, une appli pour stocker sa vie en ligne. , une appli pour stocker sa vie en ligne.

A 32 ans, Thomas Dixon est amnésique. S’il se rend bien compte d’où il se trouve et de qui il est, cet Américain oublie régulièrement ce qu’il a fait la veille, ou même la semaine précédente. L’homme, originaire de Philadelphie, souffre de troubles de mémoire épisodiques, une variante de l’amnésie qu’il doit à un accident de voiture il y a 6 ans. “Pourtant, dans une conversation, vous ne devineriez jamais que son cerveau est endommagé”, explique un journaliste de site US FastCompany qui l’a rencontré. Il ajoute : “Depuis l’accident, Dixon a beaucoup compté sur son smartphone pour augmenter la partie de son cerveau qui est ne fonctionne plus correctement”.

Depuis plus de 4 ans, l’arme secrète de Thomas Dixon est Twitter. Il note tous les détails de sa vie, toute la journée, sur le réseau social. Ses lectures, les lieux où il est allé, ce qu’il a dépensé, à qui il a parlé. Il va même jusque publier des détails sur sa vie sexuelle. Mais attention, il les twitte en coréen, histoire d’éviter les regards des curieux qui pourraient jeter un oeil au dessus de son épaule. Son compte Twitter est par ailleurs privé. Pas exhibitionniste pour un sou, Thomas Dixon utilise le réseau social comme aide-mémoire. Sorte de disque dur en ligne. Il y a publié plus de 29 000 tweets.

Mais la plate-forme à l’oiseau bleu n’était visiblement pas suffisant. “Il trouvait les capacités de recherche de Twitter […] limitées”, explique BuzzFeed US, qui ajoute : “Il a donc décidé de créer un outil plus performant. En juillet dernier, il rendait public son premier prototype. Depuis avril, son application est disponible sur iTunes”. L’app se prénomme Me.Mory. Thomas Dixon l’appelle “ma mémoire digitale”, énorme bloc-note sur smartphone, où tous ses souvenirs sont en sécurité. Il ajoute : ”J’ai remarqué que mes amis sont flattés quand je l“ma mémoire digitale”, énorme bloc-note sur smartphone, où tous ses souvenirs sont en sécurité. Il ajoute : ”J’ai remarqué que mes amis sont flattés quand je les note dans ma “mémoire”. Je suis soulagé que cette situation, qui pourrait être perçue comme assez déprimante, reste positive”. Il ajoute : ”J’ai remarqué que mes amis sont flattés quand je les note dans ma “mémoire”. Je suis soulagé que cette situation, qui pourrait être perçue comme assez déprimante, reste positive”.

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire