Dans cet aéroport, les fauteuils autonomes vous conduisent directement à votre avion
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Dans cet aéroport, les fauteuils autonomes vous conduisent directement à votre avion
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  29.05.2019
Dans cet aéroport, les fauteuils autonomes vous conduisent directement à votre avion

Cela se passe au Japon, mais tous ceux qui ont déjà couru pour ne pas rater l’embarquement en rêvent.

Attrape-moi si tu peux. En sautant hors du taxi devant le terminal de l’aéroport, deux options se présentent à vous : courir pour ne pas rater l’avion quitte à abandonner tout bagage à main sur la route, ou traîner votre barda en mode commando et monter à bord en dégoulinant de transpiration. Et encore, cette histoire part du principe que vous savez où vous allez et que vous connaissez bien l’aéroport et la disposition de chaque porte.

En cours de route, vous croisez une personne en fauteuil roulant qui galère à pousser le poids de ses bagages en plus du sien. Soudain, c’est le flash : il suffirait que chacun ait son fauteuil motorisé. Fin du cauchemar, réveillez-vous, c’est exactement ce qu’a lancé l’aéroport de Narita à Tokyo.

Ces fauteuils-ci sont électriques et autonomes. On peut donc leur demander de nous amener aussi bien à la porte 23 qu’au tourniquet des bagages ou au bureau d’accueil de la compagnie All Nippon Airways (ANA) qui les a déployés à Narita. Conçus par Panasonic, ces petits véhicules suivent leur route tout en détectant et en contournant les obstacles notamment humains qu’ils rencontrent.

 

Un meilleur transit. Narita n’a pas été choisi par hasard par ANA, c’est le plus important aéroport japonais en fréquentation. Parmi les millions de passagers qui y circulent chaque année se trouvent de nombreuses personnes avec handicap. C’est pourquoi le vice-président d’All Nippon Airways, Juichi Hirasawa, déclare vouloir « améliorer l’accueil à terre et dans les airs » avec ce service qui facilite le transit des personnes à mobilité réduite. Un guide accompagne d’ailleurs le fauteuil autonome.

À terme, le service pourrait bien être connecté avec les bus sans chauffeur qui desservent l’aéroport pour que le handicap n’empêche plus de voyager. Quant aux personnes valides, on leur conseillera de s’équiper d’une valise autonome ou d’arriver à l’heure pour ne plus courir.

https://www.ft.com/__origami/service/image/v2/images/raw/https%3A%2F%2Fs3-ap-northeast-1.amazonaws.com%2Fpsh-ex-ftnikkei-3937bb4%2Fimages%2F2%2F7%2F7%2F6%2F13186772-3-eng-GB%2F20180302_AI_airport_bus.jpg?source=nar-cms

Aéroport Fauteuil roulant personnes handicapées

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire