Cet abribus purifie l’air des villes et tue tous les virus
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Cet abribus purifie l’air des villes et tue tous les virus
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  07/06/2021 16:49
Cet abribus purifie l’air des villes et tue tous les virus

Qui aurait cru qu’attendre le bus vous ferait autant de bien ?

Anti-virus. De loin, ça ressemblerait presque à une installation d’art contemporain en pleine ville. De près, c’est un abribus. Pas un simple abribus, mais un petit bijou de technologie qui filtre l’air pollué des villes, élimine les allergènes en suspension dans l’air et tue les virus, les bactéries et les champignons en quelques secondes. Un beau projet nommé « CAPS 2.0 » imaginé par la société hongkongaise Sino Inno Lab.

SINO INNO LAB

Give me shelter. Concrètement, CAPS 2.0 aspire l’air pollué en créant une sorte de rideau d’air devant l’abribus, tout en produisant simultanément des courants d’air purifié dans cet espace pour assainir l’atmosphère. Pour parvenir à ses fins, l’abribus peut compter sur une technologie de double protection comprenant un assainisseur d’air Plascide (qui tue les bactéries grâce à des micro-éclairs) et des filtres multi-HEPA, qui retirent les particules nocives en suspension et éliminent les coronavirus.

Selon Sino Inno Lab, son système breveté réduit de moitié l’exposition à la pollution, élimine 99,95 % des allergènes atmosphériques et tue les virus, bactéries et champignons en quelques secondes.

Œuvre de bienfaisance. Encore à l’état de prototype, CAPS 2.0 ferait grand bien aux villes contemporaines. Par exemple, à Paris (l’une des zones les plus denses et polluées du pays), on estime que chaque année, la pollution est à l’origine d’environ 2500 décès prématurés. Accompagné d’actions concrètes comme la réduction des voitures polluantes en ville ou la mise en place de zones à faible émission (ce que la ville est en train d’établir), cet abribus pourrait permettre aux Parisiens de respirer à pleins poumons un air beaucoup moins nocif. Enfin… dans un futur où la situation sanitaire nous permettra de faire tomber les masques.

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !