C’est prouvé : se rendre au travail à vélo augmente l’espérance de vie
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
C’est prouvé : se rendre au travail à vélo augmente l’espérance de vie
Robin Ecoeur |  19.02.2020
C’est prouvé : se rendre au travail à vélo augmente l’espérance de vie

Une étude menée sur 15 ans par plusieurs universités en Nouvelle-Zélande et en Australie montre que ceux qui pédalent pour aller au boulot ont vu leur risque de décès réduit de 13%. Pour vivre plus longtemps, faites du vélo.

Vélo = vie. Caroline Shaw et ses confrères en sont persuadés : faire du vélo, c’est bon pour la santé. Mais cela permet aussi de rester en vie plus longtemps. Durant 15 années, elle et d’autres chercheurs de différentes universités situées à Melbourne, Auckland, Wellington ou encore Otago ont analysé les données de plus de 3,5 millions de Néo-Zélandais. « Nous avons étudié 80% de la population active du pays, donc nos résultats sont parfaitement représentatifs », écrit Caroline sur le site de l’université d’Otago, dont elle fait partie.

Cette longue étude permet d’affirmer que le vélo joue un rôle sur l’espérance de vie. Sur la période analysée, ceux qui pédalaient pour se rendre au travail tous les jours ont vu leur risque de décès réduit de 13%. À contrario, il n’y a pas eu de réduction de la mortalité pour ceux qui marchaient ou prenaient les transports publics pour aller travailler. Ceci étant dit, la marche reste bénéfique pour réduire les risques de diabète ainsi que les maladies cardiovasculaires et les transports en commun sont plus écologiques.

Tous en selle. Caroline Shaw explique en détail comment le groupe de chercheurs est arrivé à ce résultat. L’étude scientifique, parue le 13 janvier dans l’International Journal of Epidemiology, s’est basée sur les données de la New Zealand Census-Mortality Study qui répertorie le taux de mortalité du pays et le nombre de décès. Après chaque recensement de la population, en 1996, 2001 et 2006, les chercheurs ont suivi les participants sur une période allant de trois à cinq. Ils ont ensuite recoupé les données en fonction des différents modes de transports utilisés.

Les chiffres reçus par les chercheurs montrent aussi la gravité du problème : 80% des individus sondés utilisent la voiture pour se rendre au travail contre seulement 5% à pied et 3% à vélo. L’étude comporte aussi quelques biais, notamment sur l’intensité de l’exercice physique réalisée durant le trajet. Mais l’important est ailleurs : inciter le plus grand nombre à monter en selle pour aller travailler. Cette étude devrait réussir à convaincre les plus sceptiques.

Australie espérance vie étude Nouvelle Zélande vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire