Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    C’est prouvé : écouter du Metal en voiture ferait de vous un danger public

    Certaines musiques extrêmes, comme le Metal et la dance music, engendreraient des comportements plus excessifs derrière le volant…

    La musique influence-t-elle la manière dont on conduit. Pour le savoir, l’association IAM RoadSmart et le magazine Auto Express ont réalisé un test avec le journaliste Tristan Shale-Hester. Sur un simulateur où s’entraînent les pilotes professionnels, l’homme devait conduire à plusieurs reprises sur le même parcours (le Grand Prix automobile d’Autriche) en écoutant, à chaque fois, des chansons différentes : Shake It Off de Taylor Swift, (sic) de Slipknot, HUMBLE du rappeur Kendrick Lamar et Goldberg Variations de Bach. Sans surprise, c’est en écoutant le groupe de Metal Slipknot que l’homme a le plus mal conduit : 14 secondes de retard sur son temps d’origine et une conduite jugée plus irrégulière. Son meilleur parcours était celui avec… Taylor Swift.

    Tout doux. Pour Tim Shallcross, responsable de la politique technique chez IAM Roadsmart, il n’y a aucun doute : « Ce qui est clair, c’est que le Metal, une musique assez féroce, a réellement réduit la capacité du pilote à parcourir la piste en douceur. Les musiques énergiques, comme la dance music, n’aident pas à réaliser des manœuvres délicates au volant. » La musique classique aurait quant à elle un effet inverse et plongerait le conducteur dans un état trop relaxant.

    Éteindre la radio. Ces résultats sont bien entendu à prendre avec des pincettes puisqu’il s’agit d’une seule personne et non d’un échantillon représentatif d’une population. Mais ce n’est pas le premier test sur l’influence de la musique sur la conduite. En 2013, des chercheurs de la London Metropolitan University sont arrivés à la conclusion que les meilleures chansons pour conduire sont celles avec un tempo proche du battement du cœur, soit entre 60 et 80 battements par minute. Les musiques dites plus violentes feraient accélérer le rythme cardiaque et donneraient envie de conduire plus vite. La conclusion est ici la même : le Metal rendrait la conduite plus agressive. Résultat, mieux vaut donc lancer des morceaux pop que l’on écoute sans réellement y prêter attention que des « bonnes musiques ». Ou carrément éteindre la radio.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.