Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    C’est officiel, la SNCF passe aux moteurs hybrides

    Pour mener ce combat, elle compte sur des trains hybrides qui combinent les sources d’énergie pour limiter consommation et émissions carbonées. En cours de fabrication, les nouveaux Régiolis arriveront en 2020.

    Ciao diesel. Il n’y a pas que l’Allemagne qui modernise ses trains en passant à l’hydrogène. La SNCF a confirmé avoir un plan « Zéro émission de CO2 » sur ses locomotives et, pour y arriver, elle a commandé de nouveaux TER : les Régiolis hybrides.

    Déjà modernisés l’an dernier, les trains régionaux profiteront dans cette nouvelle version d’alimentation par caténaire pour passer à l’électrique, tout en conservant un moteur traditionnel, toujours bien utile dans les zones les plus reculées. Des piles à hydrogène sont aussi envisagées sous couvert de progrès technologiques conséquents.

    La véritable innovation est que les Régiolis pourront compter sur des batteries lithium-ion qui serviront à stocker l’énergie récupérée à chaque freinage du train. Un gain suffisant pour pouvoir couper le moteur à chaque entrée en gare avec pour effet la réduction des nuisances sonores et de la chaleur dégagée dans les villes.

    Un train plus vert. À défaut de supprimer entièrement les vieux moteurs diesel, la mise en place des trains hybrides sera la première étape du « verdissement du parc ferroviaire », selon le directeur technique Pierre Izard qui envisage une baisse de 20% de la consommation énergétique du service régional grâce à eux.

    Des trains régionaux qui consomment 20% d’énergie en moins et traversent les villes sans polluer ni faire de bruit.

    Côté porte-monnaie, la SNCF y voit un autre gain puisque cette réduction ne nécessite aucun investissement en infrastructure, et signifie un coût d’entretien plus faible pour les machines. On le souligne car, après tout, c’est avec vos impôts que s’opère ce changement.

    Les trains sont actuellement fabriqués par Alstom et testés avant une utilisation en conditions réelles dès l’année prochaine dans les régions Grand Est, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie. Le déploiement partout en France est prévu pour 2022.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.